Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb

Le poinct de Tulle a son timbre

Philatélie

Lundi 30 octobre en matinée en Salle des mariages à la mairie de Tulle, a eu lieu la présentation officielle du timbre «Poinct de Tulle» édité à 270.000 exemplaires par le Groupe La Poste. Un bel hommage à une tradition de couture qui remonte à Louis XIV !

Le Poinct de Tulle est officiellement entré dans l’histoire philatélique depuis son dévoilement hier matin dans la Salle des mariages de la mairie de Tulle. La graveuse Elsa Catelin a repris deux motifs proposés par l’association Diffusion et Renouveau du Poinct de Tulle : un papillon et une rose.
Ces dessins illustrent les deux  blocs de timbres  sur fond bleu turquoise. Autour des deux timbres, les noms de sept points de dentelle évocateurs, le grossier, le picot, la rosette, le respectueux, le point d’esprit, le pénitent et le cordonnet, jouent des formes et des lignes avec d’autres motifs végétaux et un autre papillon.
Cette belle réussite artistique vient écrire une nouvelle page d’histoire du Poinct de Tulle et des dentellières qui depuis des générations perpétuent un savoir-faire artisanal unique. L’idée de ce timbre est à l’initiative du maire de Tulle Bernard Combes. Hier matin, l’édile soulignait «un timbre à l’image de sa ville, fidèle à sa culture et tourné vers l’avenir».
Annie Monsauret, présidente de l’association Diffusion et Renouveau du Poinct de Tulle,  se félicitait  de la création du timbre, propice à la mise en valeur du poinct de Tulle «parfois méconnu des Tullistes. On espère que ce timbre va donner aux gens l’envie de nous rejoindre à l’atelier pour apprendre à faire cette dentelle». Elles sont une quarantaine plus un homme... à pratiquer le poinct de Tulle* avec  «passion». L’histoire de ce point de dentelle remonte à la cour du roi  Louis XIV «grâce à Etienne Baluze le Tulliste, un ami de Colbert. Cela a été son âge d’or» rappelle  Annie Monsauret.
Le Poinct a traversé les siècles et tissé récemment des passerelles avec l’art contemporain et la mode au goût du jour. Cette partie du patrimoine tulliste méritait bien un timbre à son effigie. Daniel Bourrel, directeur régional Limousin-Périgord Réseau et Banque,  a expliqué que sa réalisation tenait «d’un parcours presque initiatique». Il a indiqué qu’un premier jour de vente aurait lieu le 9 novembre prochain au musée du Cloître avant une diffusion nationale des 270.000 exemplaires prévue le 13 novembre.  

*Ces points de broderie sont exécutés à l’aiguille sur un réseau en fil très fin. Ce réseau à mailles carrées de 1,8 à 2,5 mm nouées aux quatre angles est exécuté par les dentelières à l’aide d’une navette et d’un moule cylindrique servant à calibrer les mailles.

Serge Hulpusch

La vente du timbre en avant-première au musée du cloître les 9 et 10 novembre. Le bloc de timbres a été gravé par Elsa Catelin, selon une  onception graphique de Patte & Besset, d’après des dentelles réalisées par les dentelières de l’association Diffusion et Renouveau du Poinct de Tulle. Il a été imprimé selon la technique mixte héliogravure et taille-douce (sous format 130 x 85 mm). Il sera émis à 270.000 exemplaires. Chacun des deux timbres qui composent le bloc a une valeur faciale de 0,85 euros, soit un bloc à 1,70 euros. La vente en avant-première aura lieu au musée du Cloître les jeudi 9 et vendredi 10 novembre de 10h à 18h. Entrée libre et gratuite.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.