Fil info
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs
16:22RT : 🔵❄️[GRAND FROID] Appareils à combustion ⚠️Attention aux intoxications au 🔎Les symptômes : maux d… https://t.co/1OWqWmPpEo
14:10Dordogne : Le photovoltaïque essaime -> https://t.co/slVkb8h1xW
14:01Dordogne : Le Périgord s’exporte au salon de l’agriculture -> https://t.co/4oMLiFLXBA
13:59Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
13:20RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
12:31 A lire dans l’ du jour évidemment
11:12La Nuit de article de réservations au 0254076392 https://t.co/fWY2hAsBr0
10:35Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
23:52International : Attaque contre l’ambassade des USA -> https://t.co/a71zVTgqb0
23:50France : Un train d’ordonnances pour le rail -> https://t.co/qZpozHYtFC
23:47France : Les zadistes présentés comme des hors-la loi et expulsés -> https://t.co/jGnjKn9vZU
23:44France : Salaire : la colère des premiers de corvées -> https://t.co/gwlrg5zvcu
22:51Sport : Le biathlon régale, et la France égale son record de médailles -> https://t.co/Xl8WiR8428
22:50France : Continuer le bonne série! -> https://t.co/9QjccZ2xc1
22:48Rugby : Le XV de France dos au mur -> https://t.co/jLcyPWeHdL

"Le Corbeau" de Clouzot projeté aux 7 Collines

Cinéma

Dans le cadre du centenaire de l’affaire des lettres anonymes de Tulle, une projection exceptionnelle du film «Le Corbeau» d’Henri-Georges Clouzot aura lieu ce vendredi 8 décembre à 20h au théâtre des 7 Collines.
 

Soixante-dix ans jour pour jour après sa première projection le 8 décembre 1947, «Le Corbeau» de Clouzot sera présenté aux Tullistes au théâtre, qui autrefois abritait le cinéma «L’Eden». Cette séance exceptionnelle et gratuite, entre dans le cadre du centenaire de l’affaire des lettres anonymes de Tulle (qui a fait l’objet d’une exposition à la médiathèque) et de l’hommage de la cinémathèque française au grand réalisateur né il y a 110 ans. Cette institution a décidé de consacrer  2017 «année Clouzot». Le public profitera d’une version remasterisée du long métrage d’1h32, réalisé en 1943. Le scénario s’inspire de l’affaire qui a terrorisé et empoisonné la ville entre 1917 et 1922. «En 1932, le scénariste Louis Chavance, qui avait entendu parler de l’histoire d’Angèle Laval, a écrit une première version qu’il a intitulé L’œil de Serpent», explique Francette Vigneron, auteur du livre et de la BD «L’œil de Tigre*». Il n’a pas trouvé preneur et son texte a été mis de côté. Dix ans plus tard, Chavance rencontre Clouzot qui cherchait une bonne histoire. «Il lui montre alors son scénario. Tous les deux le retravaillent pour donner le film que l’on connaît». Celui-ci est tourné pendant la seconde guerre mondiale à Montfort-l’Amaury et produit par une société allemande «Continental Films».

Censure

Le scandale éclate dès sa sortie le 28 septembre 1943. Les détracteurs y voient un acte de collaboration et n’apprécient pas l’image peu reluisante qui est donnée des Français. Le Comité d’Epuration de la Libération l’interdit de diffusion en août 44. «La censure est levée après trois ans de purgatoire, au terme d’un éprouvant procès». L’œuvre, de nouveau sur les écrans parisiens en septembre 1947 séduit le public et la critique. Trois mois plus tard, elle est présentée aux Tullistes. Lors de la première projection, «les 450 places de l’orchestre et des balcons sont prises d’assaut, il en sera de même pour toutes les autres séances jusqu’au 14 décembre». Les gens veulent voir jusqu’à quel point le film retrace leur histoire. C’est avec ce long métrage que le terme «corbeau» entre dans le langage courant pour désigner un auteur de messages anonymes. «Auparavant on disait anonymographe ou auteur des anonymes», précise Francette Vigneron. «Le corbeau est un oiseau qui n’a pas bonne presse. Lors du procès d’Angèle Laval, un journal l’a décrite comme un oiseau funèbre qui a déployé ses ailes», complète Florence Montalescot. Graphologue et experte judiciaire pour la Cour d’appel de Limoges, elle a animé une conférence samedi à la médiathèque sur son travail et fait le lien avec l’affaire de Tulle. «Les corbeaux sont des gens dépourvus de parole mais qui ont beaucoup de choses à dire ! De nombreuses affaires judiciaires ont démarré avec des lettres anonymes comme celle concernant la famille Bétencourt ou celle, très complexe, du petit Grégory».

(*) Francette  Vigneron a publié «L’œil de Tigre, la vérité sur l’affaire du Corbeau de Tulle», en 2004, ed. Copier-Coller et la BD «L’œil de Tigre, des lettres anonymes de Tulle au corbeau de Clouzot» avec Antoine Quaresma, aux ed. Maïade, 2017. L’ouvrage a servi de support à la rédaction de cet article.
De Tulle à Niort. La communauté d’agglomération du Niortais fête le 110e anniversaire de la naissance d’H-G Clouzot, originaire de Niort. Dans ce cadre, le musée Bernard D’Agesci accueille l’exposition «L’œil de Tigre a 100 ans» du 7 décembre au 7 janvier et F.  Vigneron y animera ce jeudi une conférence sur l’affaire de Tulle.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.