Fil info
21:07Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
20:06RT : T belle cérémonie républicaine remise diplômes au Merci Maire de à M Reliat… https://t.co/ppb98mLr5D
19:58Aubusson a célébré ce week-end le centenaire du retour de ses tapissiers. https://t.co/GQzBckvxgt
19:17Indre : Le Poinçonnet sort vainqueur d’un duel haletant -> https://t.co/4dEprcBmRD
19:16Châteauroux : L’étonnant destin d’Edmond Augras -> https://t.co/5MmvRaRuf3
19:15Châteauroux : Années folles et gousses d’ail pour la cinquième Nuit Polar -> https://t.co/j8aOEW3qZM
19:13Indre : Un millier pour arrêter un train -> https://t.co/RBB4y17rSF
18:49Sarlat-la-Canéda : Le groupe Fred Zeller rend hommage à Denise Larivière -> https://t.co/wBxP5tNsBe
18:48Périgueux : Blebolex dans tous ses états -> https://t.co/6mC28Xfhz6
18:45Périgueux : Tout l’art de rouler de belles mécaniques -> https://t.co/1X8oYaLY1u
18:23Dordogne : De la friture sur les lignes TER -> https://t.co/adYUYjsnpJ
18:21Dordogne : Les Périgourdins s’engagent en faveur de la paix -> https://t.co/1FkZMxZa6T
18:04Retour en images sur la sixième édition de la Course des serveuses et garçons de cafés. A lire demain dans l'Echo H… https://t.co/K6dzQHj7LK
16:09Ussel : Les vieux métiers à l’honneur pour la 30e Journée de l’Elevage -> https://t.co/wScIWDfYPd
15:03don du sang Le 24/09/2018 de 15:00 à 19:00 théâtre - perigueux attention changement de date suite aux travaux d… https://t.co/JvCpVsnYOg

Agriculture : le cap sur de bonnes pratiques ?

Agriculture : les voeux de la Chambre pour 2018

La traditionnelle cérémonie de vœux de la Chambre d’agriculture de la Corrèze a eu lieu  dans ses locaux à Tulle. Le Président Tony Cornelissen a plaidé pour l’avenir de la «ferme Corrèze» à travers des priorités de développement.

Economie et ruralité. C’est sous ce diptyque que le président Cornelissen a souligné l’ancrage de l’agriculture corrézienne, «source d’emplois, de valeur ajoutée, de développement local, de solidarité et de lien social, au plus profond de nos territoires ruraux». En présence de nombreux agents de la Chambre, d’élus, du préfet de la Corrèze, Tony Cornelissen a indiqué pour 2018 les quatre priorités fixant le cap :   proximité, innovation,  solidarité et triple performance, économique, sociale et environnementale. Proximité à travers les quatre antennes locales de la Chambre, des partenariats avec les collectivités locales ou la mise en œuvre en 2018 d’une Maison de Services Au Public (MSAP), à Saint-Ybard. Côté innovation, on louera la volonté de recherche  d’alternatives pour diminuer l’utilisation des produits  phytosanitaires.
Solidaire, la Chambre l’est avec «tous les agriculteurs» en difficulté. A ce titre, Pascal Cavitte, élu régional, a pointé «un tiers des agriculteurs de la région gagne moins de 600 euros par mois. C’est un sujet qui nous touche». L’élu a souligné l’aspect économique d’une agriculture qui doit  se saisir des opportunités de marchés  du local à l’international ! «La triple performance, économique, sociale et environnementale sera la clef de nos actions de développement pour diffuser le progrès technique» a insisté Tony Cornelissen, citant la valorisation de l’herbe, le développement de l’agriculture biologique «sur les productions à valeur ajoutée».
Il a été question de la performance environnementale, où la Corrèze pourrait être une terre d’expérimentation des futurs contrats de la transition écologique et énergétique. En 2018, la Chambre va soutenir la démarche AOP pour les veaux sous la mère. Pascal Coste, le président du Conseil départemental  est revenu sur l’évolution du laboratoire départemental d’analyses de la Corrèze. Le site de Tulle  sera «un fleuron national sur la génétique moléculaire, la connaissance du génome et son application à l’élevage». Il a fait mention du bouclage haute fréquence et de la lutte  contre la Diarrhée virale bovine/maladie des muqueuses (BVD/MD).  Le président Cornelissen a parlé de la forêt comme «vecteur déterminant de l’économie locale».
Sur ce dossier, le préfet  Bertrand Gaume a évoqué le taux d’accroissement naturel de la forêt sur une base 100 sur laquelle 45% sont exploités «Ce qui veut dire que chaque année, sans rien faire, la forêt s’accroît de 55 points. Un des sujets que nous avons devant nous sera la préservation et le développement de projet économique développant l’agriculture et la forêt dans le respect»... Difficile de ne pas voir dans ses propos une référence au projet d’usine à pellets torréfiés de Bugeat-Viam. Produire du charbon de bois pour faire de l’électricité : un projet  industriel respectueux ?
That is the question !

Serge Hulpusch
 

Commentaires

On comprend que Pascal Coste soit particulièrement attentif au problème de la diarrhée virale, mal dont semble également atteint son ami mafioso Lecornu, qui voit la Corrèze comme un département exemplaire dans la transition écologique (parce que brûler du bois pour faire de l'électricité, ça ne dégage pas de gaz à effet de serre).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.