Fil info
18:50RT : Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
18:49RT : Le 20/9/17 était arrêté à la préfecture de , il faisait son métier de en filmant… https://t.co/ze1YoNyWTG
18:49RT : A la préfecture de , en Creuse , l’an dernier à la même date, lors de l’occupation par les… https://t.co/sEDGkus9oh
18:49RT : Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
18:12Indre : Une nouvelle association pour les acharnés du jeu -> https://t.co/JaOpdOPM4A
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL

La pêche à la mouche sur grand écran

Cinéma

Le Rise Festival, le rendez-vous international du film de pêche fait une halte à Tulle au cinéma VEO ce jeudi 22 février. A l’affiche, un tour du monde de la pêche à la mouche en compagnie de passionnés au fil d’une nature mosaïque. Billets en vente sur le site www.films-de-peche.fr
Le rêve sur grand écran, un événement unique est à l’affiche du cinéma VEO jeudi soir. Pour la quatrième fois, le festival Rise pose ses valises dans le département de la Corrèze et à Tulle  à partir de 20h30. Cette manifestation a pu, en grande partie, exister grâce à l’étroite collaboration entre la fédération de pêche de la Corrèze, le cinéma VEO et les organisateurs du festival et à l’immense engouement que cette célébration de la pêche à la mouche et de la beauté du monde a suscité aussi bien en Nouvelle Zélande, qu’en Australie et en Europe !

Le must des films de pêche en vue !

Depuis huit ans, une équipe de Français de la région du Puy-en- Velay s’emploie à faire connaître le festival Rise en France, relayée par la «Fédération Nationale de la Pêche en France», un nombre croissant de fédérations départementales, des particuliers, offices de tourisme et une bonne partie de ce qui compte en France comme professionnels de la pêche. Ce festival est reconnu maintenant au plus haut niveau comme un «must» en matière de films de pêche. Le Rise Festival est un événement unique au niveau international, le seul et incontournable rendez-vous pour les afficionados de la pêche à la mouche ou tout simplement les amateurs de superbes images au cœur d’une nature ondoyante. La société Gin-Clear située en Nouvelle Zélande, spécialisée dans le reportage sur les plus belles destinations de pêche au monde, a réalisé les films.
Ils emmèneront les spectateurs vers de belles destinations avec comme cadre de remarquables paysages au milieu des poissons d’une grande beauté.
«Andranangoo » nous conduira en Australie à la poursuite du Saratoga. Deux espèces de poissons australiens de la famille des Osteoglossidae portent le nom vernaculaire de saratoga. A voir, l’osmose entre le plus grand jardin bio d'Australie et un projet pérenne sur la pêche à la mouche, particulièrement celle du Baramundi.
«The Guardian» nous transporte au Nord du Québec dans la communauté des Ekuanits de la nation Innu. C’est l’histoire de la récupération d’une rivière confisquée pendant des centaines d’années et de sa mise en valeur par ses légitimes propriétaires par le biais du saumon. Avec «Ponoi River» nous nous retrouvons dans la péninsule sauvage de Kola  située au nord de la Russie occidentale. Dans ce fleuve long de 426 kilomètres, se côtoient trois générations de saumons qui mettent un an et plus pour la remonter !
«My Mum Vala» conjuguera de façon délicieuse et efficace la pêche au féminin et «Hang Tight» nous plongera dans des rivières aux eaux pures
cristallines.  
Enfin, deux films français sont à l’affiche. Mathias Parré continue à explorer sa chère Dordogne avec «Les étendards d’Automne» et la pêche de l’ombre.  Victorien Tardif offre une aventure en Ardèche. Un beau programme au fil de l’eau !
Attention, billets uniquement en vente sur le site :www.films-de-peche.fr !

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.