Fil info
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞
01:03 Si etre contre la cruauté, c'est être anti-… https://t.co/q8wyZnVYSr
23:09International : Le viaduc de Gênes : symbole d’un pays affaibli -> https://t.co/G89U377saB
23:07France : Un Canadien à la tête d’Air France : colère des syndicats -> https://t.co/gCNhzy71US
21:25 Je voudrais que l’on m’explique s’ils sont… https://t.co/99eUGwtY0Z
21:09Région : La solitude au bout du fil -> https://t.co/sZhf7rzJsm
20:33 100% d'accord, ces raccourcis permanents co… https://t.co/wo4FeBwsc0
19:46Nos camarades de nous ont retrouvés sur ! https://t.co/ubEAzTzxBw
19:30Région : C’était Radio Luttes... -> https://t.co/xu5y3szMrM
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE

Quinze plumes pour des rencontres d’encre

Salon littéraire

La deuxième édition des Rencontres d’Encre, organisée par l’association «Pour l’amour des livres» se déroulera ce week-end à la salle Latreille. Quinze auteurs échangeront avec leurs lecteurs.

C’est un pari un peu fou que s’est lancée l’an dernier  l’association «Pour l’amour des livres» : réunir des auteurs de polar, thriller et fantastique au cœur de la Corrèze le temps d’un week-end et proposer une rencontre avec les lecteurs. «Nous avons rencontré un très vif succès», se réjouit Valérie Dufourd, présidente de l’association organisatrice des Rencontres d’encre. «A la fin du week-end tous les livres étaient vendus et le public est venu de très loin».
La deuxième édition s’est donc imposée d’elle-même. «Cette année encore le salon est tourné vers le polar, le thriller, le fantastique, l’imaginaire, la Fantasy... des genres qui ont le vent en poupe», poursuit Valérie Dufourd. «Cette fois-ci, nous avons mêlé des auteurs édités à des auteurs auto-édités afin de promouvoir nos plus belles plumes».
Quinze auteurs* au style très affûté seront présents ce week-end à la salle Latreille pour échanger avec les visiteurs, vendre et dédicacer leurs ouvrages.
Parmi les nouveaux venus figure un corrézien, Frank Klarczyk, mais aussi une auvergnate Céline Saint Charle. «Cette adolescente a écrit son premier roman à moins de 15 ans et a remporté le speed dating Amazon à Paris l'an dernier», souligne Valérie Dufourd avec enthousiasme. Les lecteurs pourront aussi discuter avec la bretonne Ilona Troadec, Maud Mayeras, «une grande auteure limousine» (présente uniquement le samedi) mais aussi Lawren Schneider,  «qui vient de sortir Les larmes des cigognes, un roman fantastique qui traite du sujet délicat des Malgré Nous enrôlés dans la Das Reich».
Katia Campagne sera également présente au salon.  Petite, elle «adorait se raconter des histoires». En grandissant, tout naturellement l’envie lui est venue de les coucher sur le papier. Elle profite de son congé parental pour enfin «assouvir enfin son rêve et éditer son premier roman : un gros pavé en deux tomes intitulé «In Venis Meis». L’histoire «abrupte et violente» d’une famille marquée par l’enfer sectaire, mais de laquelle naissent de profonds liens fraternels. «J’aime les histoires de famille, l’amour intrinsèque que ces membres portent, les secrets enfouis. J’aime les sentiments forts et la violence des mots», confie celle qui se passionne pour «les films effrayants qui prennent à la gorge et les livres de Stephen King, Lovecraft». A noter la participation exceptionnelle de Cyril Cogneras et de la Revue Leberon, «la revue limousine des littératures imaginaires», le samedi.
Le salon sera ouvert samedi de 10 heures à 18 heures et dimanche de 10 heures à 17 heures à la salle Latreille. Entrée libre et gratuite.

(*) Katia Campagne, Arnaud Codeville, Michaël Fenris, Nick Gardel, Franck Klarczyk, Céline Saint-charle, Cédric Peron, Maud Mayeras, Emmanuel Valnet, Nicolas Le Breton, Lawren Schneider, Anthony Signol et Ilona Troadec, Lou Vernet et Sébastien Vidal.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.