Fil info
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao

La culture occitane en partage

Festival

La troisième édition du festival Balad’Oc Tula s’est terminée samedi soir par un grand bal à l’Auzelou. Pendant ces quatre journées d’expressions occitanes, il a été question de musique, de littérature, de partage et de réflexion sur l’avenir de la langue.

L’occitan vit toujours que ce soit à travers la musique, la littérature, le cinéma, que ce soit à travers l’enseignement dans les écoles, collèges, lycées, universités, ou encore à travers les échanges dans des cafés, ateliers ou clubs dédiés.
Les Journées d’expressions occitanes, organisées par la mairie de Tulle sont la preuve que cette langue latine intéresse et brasse toutes les générations. Certes on ne l’entend plus autant qu’autrefois, mais elle subsiste et évolue sous différentes formes. L’octuor Lo Barrut, dont la moyenne d’âge tourne autour de trente ans, pratique l’occitan en chanson. Originaire de Montpellier, ce chœur polyphonique possède un répertoire de créations originales qui s’inspire de textes et poèmes occitans. «J’ai d’abord découvert la culture occitane par la musique, accroché par les sonorités. Ensuite, je me suis intéressé à la langue proprement dite puis à la littérature qui va avec», indique en langue d’oc l’un des chanteurs du groupe lors d’une rencontre avec les ateliers, clubs et cafés occitans de la Corrèze samedi après-midi à l’Auzelou.
«On s’est formé pour le plaisir de chanter en occitan et pas pour maintenir la langue ou par revendication politique», ajoute un autre choriste. Et le plaisir se transmet. «Il y a un groupe de polyphonies occitanes qui naît toutes les semaines du côté de chez nous». Lo Barrut figurait au programme du concert final de samedi. La formation, s’aidant de quelques percussions, a donné un concert magistral emportant le public dans son enthousiasme. La soirée a
débuté avec des saynètes de collégiens et lycéens occitanistes et s’est terminée par un grand bal animé par Anem Trio et Mirabel.

Deux figures de la poésie contemporaine à découvrir

Le festival Balad’Oc Tula a duré quatre jours mais il se prolonge en quelque sorte tout le mois de juin et une partie du mois de juillet avec l’exposition «Marcelle et Anjela» à la médiathèque intercommunale Eric-Rohmer. Prêtée par le CIRDOC (Centre interrégional de développement de l’occitan) de Béziers et réalisée par l’association Rhizomes, l’expo met en avant l’œuvre et la vie de deux figures féminines de la poésie contemporaine en langues «régionales».
Marcelle Delpastre et Anjela Duval ont toutes les deux traversé le vingtième siècle en écrivant dans leur langue maternelle : l’occitan pour l’une, le breton pour l’autre. «Elles ont été confrontées aux mêmes interdits, à la même période. Leur vision poétique se rejoint par rapport à leur perception de la terre, de la nature, en prise directe avec le pays», analyse Christiane Méry, la directrice de la médiathèque. «Toutes les deux menaient une vie simple en milieu rural, même si Marcelle Delpastre a fait des études. Il faut surtout éviter de les ramener toutes les deux à la littérature régionaliste. Cela n’a rien à voir».
Marcelle Delpastre naît en 1925 à Germont à Chamberet dans une famille paysanne. Elle écrivait des vers tout en s’adonnant aux travaux des champs. Elle gardait sur elle un carnet sur lequel elle notait les mots qui lui venaient. Son premier poème occitan «La lenga que tant me platz» paraît en 1964 dans la revue Lemouzi.
C’est à cette même époque qu’Anjela publie son premier texte. De vingt ans plus âgée que la précédente, elle a vécu dans sa ferme familiale, qu’elle a reprise, dans un hameau de Traon an Dour près de Plouaret. Elle écrit ses poèmes sur un cahier d’écolier. Ses œuvres ont été rééditées en 2005 pour le centenaire de sa naissance.

Karène Bellina


Pour poursuivre

Samedi 30 juin. A 14h30, l’association Colline des Fages à Tulle organise un atelier en occitan autour de la cuisine limousine.
Exposition. «Marcelle et Anjela, la poésie au féminin», à voir jusqu’au 12 juillet à la médiathèque intercommunale Eric-Rohmer, dans le hall. Ouvert les lundi, mardi, jeudi de 14h à 18h, le mercredi de 10h à 18h, le vendredi de 14h à 19h, le samedi de 10h à 18h jusqu’au 30 juin inclus puis les mardi et jeudi de 14h à 18h, mercredi de 10h à 18h, vendredi de 14h à 19h et samedi de 10h à 13h à partir du 2 juillet.