Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞

Le futur campus universitaire s'esquisse

Formation

Le futur campus universitaire a été présenté lundi soir aux élus de Tulle agglo, aux acteurs de la formation concernés et aux structures installées sur le site de l’ancienne Manu. Le Bâtiment 419 va être entièrement réhabilité et un nouveau restaurant construit.

C’est un projet porté par l’agglo qui prend forme et qui se concrétise peu à peu. Avant le lancement des travaux à l’automne prochain, les architectes ont présenté le futur visage du campus universitaire, au cours d’une réunion organisée lundi soir à l’IUT par Tulle agglo.
En introduction, Michel Breuilh, président de Tulle agglo, a rappelé que le lieu d’implantation du campus, la site de la Manu, «n’était pas anodin». Cet endroit au passé industriel change de vocation pour le secteur de la formation. Le bâtiment 419, qui abrite actuellement le restaurant inter-entreprise,
le Secours Populaire et le club de tir, va accueillir l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), l’ESPE (formation des enseignants) et le centre de ressources Canopé. Tout va s’articuler autour d’espaces de vie pour les étudiants et «en lien avec l’IUT».

Un 419 new look

Jean-Marc Beffre, l’architecte urbaniste en charge du 419, a assuré la première présentation. «Il s’agit d’un des bâtiments les plus récents du site, construit dans les années 80. Son apparence est un peu dure, d’essence militaire avec un aspect massif. Comment transformer un édifice comme celui-là en pôle universitaire ?», s’est interrogé l’intervenant dans son étude. Sa nouvelle vocation oblige le 419 à s’ouvrir sur l’extérieur. Afin de lui donner une nouvelle image et de la lumière, il va être déshabillé de sa façade et de «ses éléments non structurels» à l’automne prochain. Le chantier proprement dit s’étalera entre janvier 2019 et janvier 2020. L’immeuble va être évidé pour laisser la place à «un coeur doux et lumineux». Le bâtiment va «vivre et bouger» autour d’un atrium qui sera végétalisé. Le sous-sol, inondable partiellement «va remonter en altitude» et accueillir un parking pour le personnel. Le rez-de-chaussée est idéal pour la bibliothèque universitaire donnant sur le parvis et le quartier. L’atelier Canopé, les salles de formation et les bureaux de l’ESPE y auront aussi leur place. Un hall unique donnera accès à toutes ces parties puis aux étages supérieurs par deux blocs d’escalier situés à gauche et à droite. C’est donc en hauteur que sera installé l’IFSI. Au premier étage, ses activités seront protégées par des brise-soleil, car ce sont les laboratoires et salles d’exercices qui seront au sud. Les salles de cours de 60 élèves seront positionnées au nord. Le niveau 2 aura des salles de cours, des espaces pour les groupes et les bureaux. «Au troisième étage, une partie se situe dans les combles, elle sera transformée en salle de réunion affectée à l’IFSI mais qui pourra accueillir d’autres intervenants», suggère l’architecte.
Toiture, auvent et brise-vue seront recouverts de panneaux solaires. La production pourra être mise en commun avec d’autres bâtiments du quartier. Un grand escalier urbain situé contre l’édifice le reliera à l’ancienne voie du POC où se trouvera un grand parking.

Un restaurant flambant neuf

L’aspect extérieur du bâtiment s’intégrera au quartier comme un écho aux locaux industriels de la Manu. Un parvis urbain avec une zone de rencontre et de repos rejoindra le nouveau restaurant inter-entreprise. Celui-ci se développera sur une surface de 600m2 plein pied et sera entièrement construit sur une ancienne zone sportive à proximité de l’IUT et de Nexter. «Le bâtiment sera surélevé pour être au même niveau qu’Initio et que le 419. Cette configuration permet d’aménager un parking et de le dissimuler», explique Pierre Brudieux, l’architecte en charge de ce projet. La façade de l’édifice rappellera par ses coloris et sa forme les autres bâtiments du quartier. Entre l’IUT et le futur restaurant, l’espace sera suffisant pour un parking. 146 places assises, une zone café, une terrasse de 150 m2, un espace de livraison à l’arrière par la rue du Tir seront les atouts de cette structure couleur brique évaluée à 1,4 million.
Le départ à venir du musée des armes vers le futur pôle musées dans le quartier de l’hôpital, laissera la possibilité au CFAI de s’étendre.
L’aménagement urbain du quartier reste à définir. Ce dernier s’ouvre sur la ville avec la disparition de l’enceinte. Les sens de circulation, le cheminement piéton, la minéralisation ou végétalisation restent à esquisser.

Karène Bellina

Plans : cabinet d'architecture JM Beffre.


Des perturbations pendant les travaux
Le chantier va débuter dès septembre prochain. Des perturbations sont à prévoir pour les riverains et usagers du quartier. D’abord en terme de stationnement avec une perte de places. Afin de ne pas accentuer les conséquences des travaux dans un quartier en tension, la Ville de Tulle a décidé d’ouvrir et de sécuriser l’escalier qui relie le POC au quartier de Souilhac et qui se situe au niveau d’Initio. Elle va aussi matérialiser 149 places de stationnement le long du chemin du POC et en créer 20 autres à côté de l’église de Souilhac, à la place du foyer municipal qui sera détruit. A ce sujet, les associations trouveront un équivalent au rez-de-chaussée du CRD. En résumé, 169 places places seront créées contre une perte maximum de 73 places.
Concernant la restauration collective, des solutions sont imaginées : un portage de repas depuis la zone de La Montane par Elior (qui gère le restaurant inter-entreprise situé là-bas) aux employés de Nexter et du pôle graphique, l’ouverture du restaurant de la Cité Administrative aux employés de la zone de Souilhac et l’installation d’un food truck rue du 9 juin 44 dès septembre les lundi, mardi, jeudi et vendredi pour manger sur le pouce.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.