Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE
11:18Bazaiges : En route vers le onzième prix cycliste -> https://t.co/PhxG0lzLmd
11:17La Châtre : La balade littéraire et historique a pris un tour gastronomique -> https://t.co/qNBNP6Fa7o

Chaleurs annoncées sur la rentrée sociale

Mobilisation

Une centaine de personnes ont participé, hier à Tulle, à la journée de mobilisation interprofessionnelle lancée à l’appel des syndicats CGT et FO.
Les unions départementales FO et CGT de la Corrèze ont pris date pour la rentrée.
Le rassemblement unitaire a pris place devant la permanence du député Christophe Jerretie pour dire tout le bien qu’ils pensent de la politique gouvernementale.
Les «électriciens» et cheminots partis exprimer leurs colères à Limoges, l'assistance n’était peut-être pas des plus impressionnantes. Mais l’objet de la manifestation unitaire était de toute façon ailleurs. Marie Christine Caquot notait que ce rendez-vous «prend date pour la rentrée». «Il est évident que ce n’est à la veille des congés d’été qu’on va appeler à une mobilisation qui va être extraordinaire. Mais la vraie question qui est posée au sein de la CGT et de FO comme pour l’ensemble des salariés est : Comment faire pour gagner ?». Une question à laquelle la secrétaire générale  départementale répond dans la foulée. «Pour gagner il faudra être en mesure de faire une journée interprofessionnelle à la rentrée, de décider la grève et de bloquer le pays. Je ne connaît pas d’autres solutions».
Le secrétaire départemental de la CGT ne dit pas autre chose. «On est toujours là et on ne lâchera rien. Le but est de montrer que le  mécontentement est là et qu’il faudra redémarrer à la rentrée sur les chapeaux de roue parce que les attaques du gouvernement, elles, ne vont pas s’arrêter. Certaines sont déjà en cours puisqu’on entend parler de privatisation d’EDF-GDF, il y a toujours le problème des concessions  hydroélectriques donc on sait que cela va continuer. Mais attention, les cheminots et les camarades de mines énergies vont rester mobilisés  pendant les vacances donc il faudra être à leurs côtés. Mais à la rentrée il va falloir que les salariés prennent les choses en main parce que sans cela la régression va continuer sans arrêt et le président va pouvoir continuer à s’acheter de belles assiettes et se faire de belles piscines avec notre argent. Donc, soit on le laisse faire soit on décide de se bouger» pose Sylvain Roch.
Parmi la centaine de personnes réunie, des représentants de Deshors, des agents hospitaliers, des territoriaux mais aussi des salariés brivistes d’Anovo toujours sous le coup d’un plan social concernant 95 postes. «Nous on demande juste une baisse significative des licenciements et un  PSE d’un haut niveau social. Car on voit clairement que les arguments de baisse de charges de la direction ne tiennent pas la route. De fait, soit elle souhaite se débarrasser de CDI pour mettre des intérimaires à la place soit elle a décidé de déplacer ces charges sur un autre site. Désormais il faut que nos politiques se posent les bonnes questions à savoir qu’est-ce qu’ils veulent faire pour le territoire ? Si l’idée est de constituer des pôles sur Bordeaux, Toulouse et Montpellier en créant de grands vides entre, ils ont tout bon. A Anovo si on fait le bilan des plans sociaux successifs ce sont pas moins de 280 postes qui ont disparu en 8 ans sur 371. Et ça je ne suis pas sûr que tout le monde en prenne bien la mesure» tonne Eric Meilhac, élu CGT au comité d’entreprise.
«Plans après plans, les salariés ne sont même plus révoltés mais totalement désabusés. Ici comme ailleurs il y a un vrai danger social d’explosion».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.