Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE
11:18Bazaiges : En route vers le onzième prix cycliste -> https://t.co/PhxG0lzLmd

Nuits de Nacre : de la musique partout tout le temps

Festival

La 31e édition du festival des Nuits de Nacre débute ce soir. Pendant deux jours et deux nuits, l’accordéon prendra ses quartiers d’été à Tulle. On nous promet des concerts à foison, du soleil, de belles découvertes, des rencontres inoubliables mais aussi des valeurs sûres. Petit tour du programme non exhaustif...

Cette 31e édition des Nuits de Nacre ne peut que réussir. Les organisateurs ont choisi une période estivale aux jours allongés et au soleil cuisant. Idéal pour le festivalier en quête de pépite sonore dans une ambiance sympa et déco. La programmation a été élaborée par la Cité de l’Accordéon, Des Lendemains qui Chantent et le collectif Vacance Entropie, de manière «collégiale». Elle se veut «populaire, exigeante, riche mettant à l’honneur les instruments à hanches libres». Plus de soixante concerts sont prévus sur deux jours et deux nuits. Seulement quatre sont payants et ne dépassent pas les 15 euros. De quoi séduire un très large public. Les artistes locaux, les musiciens amateurs occupent une large place au sein d’un menu très éclectique. La musique sera partout : au coin de la rue, au théâtre, au cloître, dans les bars, sur les places, dans les arbres, sur les terrasses...
Impossible d’y échapper.
La fête débute ce soir à 18h sur la place Gambetta avec Amsterdam Klezmer Band, une formation de renommée internationale à qui l’on doit la bande originale du film d’animation «Le Chat du Rabbin». Ambiance yiddish assurée. A 20h30 aux 7 Collines, Sébastien Farge ne sera pas aux côté de Marcel Azzola mais de Lionel Suarez. Après la projection du documentaire retraçant l’histoire de l’accordéon en Corrèze, l’accordéoniste embarquera le public dans un voyage historique, et émotionnel. L’improvisation, l’interaction avec la salle, l’énergie aussi qui caractérise son travail seront de la partie.
Demain, Marc Perrone sera sur la scène du théâtre avec André Minvielle. L’artiste est un amoureux fou de l’accordéon diatonique. Il a d’ailleurs contribué à faire redécouvrir cet instrument au début des années 70. Chanteur, conteur, compositeur, il aura beaucoup de «petites histoires» à raconter au public. Changement d’ambiance deux heures plus tard avec Motion Trio. Il s’agit de trois hommes en noir et virtuoses originaires de Pologne qui mélangent les genres. Leur spectacle se rapproche de la transe et rien que pour cela il mérite que l’on s’y intéresse. Le quatrième spectacle payant est Misa Tango de Palmieri, par le  chœur mixte de ChœurS du Pays de Tulle sous la direction de Jacques Baudoin, à écouter samedi à 16h45 à la cathédrale. François Castiello est à l’honneur de cette édition estivale. On le découvrira d’abord vendredi à 23h45 sur la scène Gambetta avec LaLaLa Napoli. La formation explore Naples dans tous les sens et produit un son acoustique et électrique à la fois en sublimant toute forme de nostalgie. Le musicien rencontrera le public au petit  forum du théâtre samedi à 12h. Il partagera avec lui et lui racontera ce que l’accordéon représente pour lui, comment il le vit. Il présentera sa nouvelle création, l’électrique «Virage». Dimanche, il se rendra au Cloître pour un moment musical hors du temps à 16h30. L’endroit est idéal pour découvrir son répertoire et ses «Souvenirs de route». Le cloître servira également d’écrin au duo italien Rachele Andrioli e Rocco Nigro, à Tchorba ou encore à Bodoq, la création aux accents brésiliens d’Angela Flahaut. L’artiste s’interroge sur sa compréhension d’une chanson écrite dans une langue qui lui est étrangère comme le portugais. Elle en tire des traductions instinctives et crée des pièces originales où l’absurde a sa place. A découvrir à 15h dimanche. Un grand banquet clôturera le festival dès 19h place Gambetta.

Karène Bellina


Tarifs des spectacles
Sébastien Farge Quartet invite Lionel Suarez, vendredi 29 juin à 20h30 aux 7 Collines : 15 euros.
Marc Perrone «Image de Marc», samedi 30 juin à 20h30 aux 7 Collines : 15 euros.
Motion Trio, samedi 30 à 22h aux 7 Collines : 12 euros.
Misa Tango de Palmieri à la cathédrale, samedi 30 juin à 16h45 : 12 euros.
Les billets sont vendus à l’Office du tourisme, place Jean-Tavé, à la cité de l’accordéon, place Gambetta, sur le lieu du concert une heure avant le concert.
Contact au 05 55 20 28 75.
Bourse aux instruments...
Mais aussi aux disques. Elle aura lieu dimanche 1er juillet sur le quai Baluze de 9h à 18h. Une belle occasion de chiner.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.