Fil info
21:54 L’ dans tous ses états: https://t.co/npjyHB909b
21:37 Merci. Le Pont Saint Chrétien Chabenet dans l’Indre, département où j’ai eu la chance de travailler pend… https://t.co/oXJrlcTpXJ
18:10 Rire
18:06 Merci bien, hein ! Tout le monde en nervous breakdown.
17:59 Bonjour huber
15:46 Ca risque pas de s'arranger avec une uberisation du travail.

Incendie dans le Trech : Pas de victime mais 9 hospitalisations

Fait divers

Hier après-midi vers 16 heures l’incendie qui s’est déclaré dans le parking d’une résidence située dans le centre historique de la ville a totalement immobilisé le quartier du Trech.
Il était aux environs de 16 heures, hier lorsque des jeunes apercevant des fumées noires s’échapper d’un immeuble situé au 2 rue Marc-Eyrolles donnent l’alerte. Rapidement les sapeurs-pompiers interviennent. Deux personnes sont immédiatement évacuées par les fenêtres de cet immeuble de logements sociaux privés appartenant à la société Polygone et constitué de 13 appartements sur deux étages. Les fumées, elles, proviennent du parking situé en rez-de-chaussée. Dans cette petite rue du centre historique, pour faciliter l’intervention des pompiers, l’avenue Charles de Gaulle est alors entièrement fermée à la circulation.
Le bar le Richelieu, aux premières loges, devient alors une base de repli pour prendre en charge les personnes légèrement incommodées par les fumées. Si l’incendie n’a heureusement fait aucune victime, les habitants présents ont dû être évacués de l’immeuble par les pompiers. Sur  treize personnes incommodées par les fumées, huit ont été transférées vers le centre hospitalier de Tulle, plus une soldat du feu intoxiquée lors de l’intervention.
Pour venir à bout des flammes, un dispositif de 37 sapeurs-pompiers issus de 8 centres d’intervention et de secours (Tulle, Chamboulive, Egletons, Brive, Seilhac, Argentat, Beynat et Corrèze) a été déployé. Vers 17 heures, les techniciens de l’identité judiciaire procédaient déjà aux premières constatations. Selon les premiers éléments, le feu serait parti d’un tas de cartons laissés sur un emplacement du parking suite à un emménagement.

Un incendie «curieux» selon le maire

Selon le préfet, Frédéric Veau, qui s’est rendu sur place,  «il n’y a pas de lien à ce stade de l’enquête» avec les deux autres incendies survenus dans les parkings en silo de Gabriel-Péri et du Pas Roulant dans la nuit de mercredi à jeudi. De son côté, le maire Bernard Combes s’interroge et trouve
«curieux» cet enchaînement d’incendies. Le préfet a aussi annoncé que «la surveillance allait être renforcée sur la ville de Tulle». Enfin, les appartements étant, pour l’instant, inhabitables, 15 personnes ont été relogées par la mairie.

Mathieu Andreau

Nike Magista Obra