Fil info
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO
12:57RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:54RT : À Saint-Junien, une salle bondée pour la défense de l'hôpital public. Plus de 300 personnes qui refusent de voir… https://t.co/AakgN8NOJF
12:50RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:50RT : [Thread] Retour à Paris après une soirée à Saint-Junien, à 30 km de Limoges. Avec le Maire, Pierre Allard, nous av… https://t.co/2qOO2kd70Y
11:32Tulle : L’éducation dans la balance ! -> https://t.co/gcxL9UP5XN

Le salon de l'habitat célèbre ses 30 ans

Habitat

Initialement organisé sous la forme d’une biennale lors de ses premières années, le salon de l’habitat est devenu depuis le début des années 2000 un rendez-vous incontournable de la rentrée tulliste ou presque. «On laisse juste le temps aux entreprises de remettre la machine en route après les vacances» s’amuse le président de l’association organisatrice.
A défaut d’originalité, Gilbert Pinardon souhaite avant tout placer cette édition sous le signe de la constance. «Il y aura toujours l’entrée gratuite, ce sera toujours place Martial Brigouleix mais ce qui est particulier c’est que nous sommes dans le long terme. On a toujours travailler avec des entreprises locales qui participent à la dynamique du territoire. Ce salon est en quelque sorte un google de l’habitat. Sauf qu’ici la vitrine n’est pas virtuelle. C’est avant tout un outil qui permet aux entreprises de montrer leur savoir faire» explique-t-il.
Dans «un contexte économique qui est ce qu’il est» selon le président de l’association organisatrice la thématique des économies
énergétiques sera encore prégnante sur cette édition 2018.
Dans  la nébuleuse des dispositifs existants pour aider propriétaires occupants ou bailleurs dans leurs travaux, une attention toute
particulière a toujours été portée au volet conseil sur le salon. «Les différents dispositifs sont plus moins opaques et on se
retrouve dans une situation où des enveloppes ne sont pas, ou peu utilisées. Les gens ne savent pas ce à quoi ils ont droit. Du coup ils ne le réclament pas» insiste Pierre Peyrat de l’Ademe.
Car des «offres mirifiques» qui circulent sur les réseaux sociaux, il faut parfois savoir séparer le bon grain de l’ivraie. Aussi pour faciliter ce tri, plusieurs organismes seront au rendez-vous. L’Agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL) dispensera  tous ses bons conseils juridiques notamment sur les accompagnement de financements. Le CPIE fera de même sur les économies d’énergie tandis que le CAUE
prodiguera ses conseils en architecture.
Sur le stand de l’Agglo, les visiteurs pourront également se renseigner auprès de l’Agence régionale pour les travaux d’économies d’énergies (Artée). Un
organisme destiné à accompagner les propriétaires désireux d’améliorer les performances énergétiques de leur logement tant sur les plans techniques, administratifs et financiers et «mobiliser toutes les aides possibles». «On espère une mobilisation sur le salon pour sensibiliser la population autour de cette thématique. Car s’il y a de gens sérieux il y en a d’autres qui le sont beaucoup moins» note Michel Jaulin pour l’Agglo.
Mais qui dit salon dit aussi animations. Pour célébrer comme il se doit ses 30 ans, le salon a fait appel à deux figures locales. La première est ethnologue et écrivaine spécialisée dans la diffusion des richesses du Limousin. Marie-France Houdart animera une conférence inédite vendredi à 16h30 à la cité administrative intitulée «habiter, fabriquer : d’hier à aujourd’hui». La seconde sévit en cuisine. Régine Rossi-Lagorce proposera des rendez-vous quotidiens (11 et 15 heures) entre savoureuses recettes, organisation de l’espace cuisine, outils, techniques et fonctionnalité. Pas de doutes il y en aura
vraiment pour tous les goûts.  
Salon de l’habitat, place Martial-Brigouleix, du 14 au 16 septembre de 10 à 19 heures. Entrée Gratuite. Espace bar-snack sur place avec le Food truck by VA.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.