Fil info
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Donner du souffle aux bonus !

Maugein

Hier en fin de journée dans les locaux de la Manufacture Maugein à Tulle s’est déroulé le  lancement   d’un financement participatif en vue de la  création de quatre bonus au DVD du film documentaire «Maugein accordéon, un souffle centenaire» réalisé par Mehdi Lallaoui.

Les amoureux de l’accordéon et  de la Fabrique Maugein sont invités à soutenir financièrement les suppléments vidéo du futur DVD du film.
Le réalisateur Medhi Lallaoui n’est pas un inconnu à Tulle.Ce documentariste  et écrivain est, avec Samia Messaoudi et Benjamin Stora, co-fondateur depuis 1990, de l’association Au Nom de la Mémoire.
Elle est axée autour de trois thèmes : les mémoires ouvrières liées souvent à l’immigration, les mémoires urbaines, et en particulier la banlieue, et les mémoires issues de la colonisation.
A ce titre, Medhi Lallaoui a présenté à Tulle  son premier film «Le silence du fleuve» sur les crimes de la police française à Paris  le 17 octobre 1961, dans le cadre des commémorations organisées chaque année par la Ville de Tulle.
Avec son film documentaire «Maugein accordéon, un souffle centenaire», Medhi Lallaoui explore l’univers  de la musique et de l’accordéon Maugein sous le prisme de la mémoire ouvrière de la Manufacture tulliste, la dernière en activité en France.
Elle fêtera son centenaire l’an prochain et cet anniversaire valait bien un film et des bonus.
«C’est le début des festivités du centenaire Maugein. On va commencer par ce financement. Le film montrera tout l’environnement de l’accordéon. C’est important pour rassembler des informations, de l’histoire» souligne Richard Brandao, directeur de la Manufacture d’accordéons Maugein. On y
découvrira que la célèbre manufacture a compté quelque 250 salariés dans son usine de la rue d’Arsonval.
Savoir-faire, musiciens, musique, concert, festival... le film explore les cent ans de la manufacture   à travers ces acteurs.
«On est sur du documentaire du réel. Il se trouve qu’à chaque fois pour chaque film et celui-ci en particulier, on fait des rencontres imprévues de gens qu’on ne connaît pas et qui vont s’intégrer dans le récit. C’est un film au format audiovisuel de 52 minutes. On en est aujourd’hui à 40 heures de tournage avec plus de 25 personnes interrogées. Les bonus vont nous permettre de passer plus de temps avec Marcel Azzola, Marc Perrone, les jeunes qui apprennent l’accordéon» explique le cinéaste.
Le film bénéficie du soutien financier du CNC et des aides de la Région pour un budget global d’environ 110.000 euros, mais les bonus du DVD à venir n’ont pas trouvé de financement adéquat.
Il a donc été choisi de faire appel à la plateforme de financement participatif : jadopteunprojet.com.
«C’est une plate-forme qui est pied, tête et coeur dans la région, qui en est une émanation» précise Agnès Gameiro de la Ville de Tulle.
Le montant de la somme à récolter  pour ces quatre bonus est de 23.760 euros.
«Ce qui nous intéresse, c’est de développer des projets locaux. C’est important que ce soit des projets  solidaires, citoyens, engagés qui peuvent être environnementaux,  économiques, sociaux. Faire campagne pour l’accordéon Maugein est un vrai plaisir» souligne Marie Puymoret, en charge pour la plateforme des projets sur le Limousin.
La campagne de financement est ouverte jusqu’au 11 février 2019 à minuit. Si la somme fixée n’est pas atteinte à cette date, l’argent sera redonné à tous les contributeurs.

Serge Hulpusch

jordan shoes for sale outlet ebay