Fil info
19:05 Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR
12:40On apprend que les Gilets Jaunes de Haute-Corrèze viennent d’ouvrir leur nouvelle Maison du Peuple dans l’ancien Tr… https://t.co/DNFqfLJq3Y

Le lycée Edmond-Perrier rend hommage à Marc Laycuras

Recueillement

Les lycéens et les membres du personnel du lycée Edmond-Perrier vont respecter ce jeudi matin à 11h10 une minute de silence en hommage à Marc Laycuras, ancien élève mort en mission au Mali lors d'une opération de lutte contre les groupes armés terroristes dans la région du Gourma, à la frontière du Burkina-Faso.
Il était médecin capitaine du service de santé des armées et relevait de la 120e antenne médicale basée au Mans et engagée au côté du 2e régiment d'infanterie de marine (2e RIMa).
Né en 1989 à Cholet, il suit sa scolarité en Corrèze, à Tulle. Ancien élève du collège Clemenceau puis du lycée Edmond-Perrier (Baccalauréat S obtenu en 2007), Marc Laycuras répondait à celles et ceux qui lui demandaient pourquoi il voulait devenir médecin militaire : "Médecin pour sauver des gens. Militaire pour servir la France". Les professeurs qui l'ont connu gardent de lui le souvenir d'un "garçon absolument charmant", d'un "jeune très gentil, très attentif aux autres", indique Didier Guilbault, le proviseur du lycée Edmond-Perrier, dans un communiqué.
Il a soutenu sa thèse de médecine «dans le domaine de la chirurgie sur l’étude de la sensibilité et spécificité des signes cliniques et biologiques dans le diagnostic de l’appendicite aigüe» et est reçu docteur en médecine le 13 octobre 2017.
Marc était marié depuis le 7 juillet 2018 avec Marion, une ancienne élève de la même classe de Terminale S (la Tle S4).
Parti au Mali le 12 février 2019, il effectuait sa première mission à l'étranger.   

Photo: Service de Santé des Armées.

Nike Odyssey React