Une chaîne de transmission

Mémoire

Le Concours National de la Résistance et de la Déportation est une pierre à la construction de l’édifice mémoriel.
Cette matière vivante et solide peut et doit servir de socle à la formation critique des futurs citoyens que sont les élèves. C’est un des objectifs des  promoteurs de ce concours de l’Education Nationale (créé en 1961), premier en nombre de candidats au plan national.
Bernard Delaunay, au nom du jury départemental de l’APHG (association des professeurs d’histoire géographie), soulignait : «Nous sommes  certains que vos recherches et vos travaux individuels et collectifs vous ont permis de comprendre que les internements, les tortures physiques et  morales, les fusillades, les pendaisons, les travaux forcés, l’extermination de masse sont les résultats de l’intolérance, du fanatisme, de la  xénophobie, du racisme, du mépris des droits humains qui n’ont épargné aucune classe d’âge et de gens. Cette prise de conscience, c’est bien le but de ce concours».
Il a évoqué la mémoire du résistant corrézien Jean Maison, fidèle soutien à ce concours. Il a repris une mise en garde que faisait régulièrement le résistant communiste lors de ses échanges avec les élèves : «Aujourd’hui pour ne pas revivre les malheurs que nous avons connus, votre arme, ce sera le bulletin de vote. Il marquait une petite pause et ajoutait : encore faudra-t-il savoir bien l’utiliser»...
Cette année 2018-2019, 348 élèves issus de quatre lycées et six collèges corréziens ont participé au concours. Le jury a apprécié les travaux collectifs. Deux d’entre eux ont été sélectionnés pour être présentés au jury national. Il y a celui des élèves des lycées Cabanis, Danton et Bossuet de Brive. Il porte sur un spectacle de théâtre et d’opéra intitulé Parcours d’enfances juives 39-45, avec, au cœur, l’opéra pour enfants «Brundibar» de Hanz  Krasa*.
«C’est une commémoration d’ enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale. On a travaillé sur la disparition  de six élèves du lycée  Cabanis. Le 26 août 1942, ces réfugiés juifs étrangers ont été raflés par les forces de l’ordre et déporté à Terezin» explique Théo Nard. Ce lycéen de Cabanis  s’occupera de l’aspect scénique de la création**.
«Dans cette pièce de théâtre, on va expliquer aux jeunes ce que ces déportés ont vécu à partir des écrits des survivants. ça nous apprend la face  cachée de ce qu’on étudie en histoire. On est au cœur du sujet» soulignent Enzo Lajoinie et Anaïs Alliot, en classe de Seconde à Cabanis.

* L’opéra a été monté pour la 1ère fois, par des enfants et pour les enfants du camp de concentration de Theresienstadt le 23 septembre 1943, où Krasa a été déporté en 1942.
** Le spectacle sera montré demain dans la salle culturelle d’Allassac, à 20h30. Et à Bordeaux le 8 octobre prochain.

 

Remise des prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation 2019
Première catégorie : devoirs individuels (lycées - lycées professionnels) :
1) Marianne Boudre (1ère ES, lycée Arsonval, Brive).
Deuxième catégorie : Mémoires collectifs (lycées - lycées professionnels) :
1) 1ère SN, 1ère TU, 2nde GT (lycée Cabanis, Brive), 2nde Bac Pro (lycée Danton, Brive), 1ère et 2nde (lycée privé Bossuet, Brive) ; 2) terminale (lycée Notre Dame de la Providence, Ussel) ; 3) 2nde (lycée Notre Dame, Ussel) ; 4) 1ère (lycée Notre Dame, Ussel) ; 5) 2nde (lycée Notre Dame, Ussel).
Troisième catégorie : Devoirs individuels (Collèges) :
1) Emmanuelle Farges (3e, collège Gaucelm Faidit, Uzerche) ; 2 ex-aequo) Morgane Marcillaud et Alexandre Fontourcy (3e, collège Gaucelm Faidit, Uzerche) ; 4) Nathan Maury (3e, collège Notre Dame de la Providence, Ussel) ; 5) Adrien Accard (3e, collège d’Arsonval, Brive) ; 6) Laura Vergne (3e,
collège de Seilhac) ; 7) Anaïs Donnadieu (3e, collège Notre Dame, Ussel) ; 8) Charlotte Martignac (3e, collège d’Arsonval, Brive) ; 9) Sanaé
Leocadio-Mabchour (3e, collège d’Arsonval, Brive) ; 10) Andoline Dubois (3e, collège Lakanal, Treignac) ; 11) Thomas Le Filous (3e, collège d’Arsonval, Brive) ; 12) Marion Douvry (3e, collège Lakanal, Treignac).
Quatrième catégorie : mémoires collectifs (Collèges) :
1) 3e, collège Cabanis, Brive ; 2) lycée agricole de Naves ; 3) 3e 1 et 3e 5, collège Clémenceau, Tulle ; 4) 3e 3 et 3e 4, collège d’Arsonval, Brive ; 5) 3e 2, collège Clémenceau, Tulle.

Heel Shoes Boat Shoes