Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

"L'accordéon rapproche les peuples" !

Festival des Nuits de Nacre

La 32e édition des Nuits de Nacre, caniculaire et foisonnante, s’est achevée dimanche soir après quatre jours de fête et d’accordéon. Ce nouvel opus organisé au début de l’été a tenu toutes ses promesses en terme de programmation et de fréquentation. Le monde et les générations se sont croisés à Tulle.

Musique du monde et haut de gamme, chaleur et ambiance festive dans une programmation foisonnante, voilà ce qui caractérise les Nuits de Nacre, en mode estival pour la deuxième année consécutive.
«C’est une réussite malgré la canicule pénalisante les après-midis. Les gens arrivaient tard dans la soirée», résume Jean-Pierre Quinsac, le président de la Cité de l’accordéon qui note «une plus grande fréquentation que l’an dernier».  Le nombre, la diversité et la qualité des propositions, en majorité gratuites, expliquent sans doute cela. La Yegros a donné le tempo jeudi soir en fusionnant les genres dans une belle énergie invitant à la danse. De la danse, il y en a eu beaucoup pendant ces quatre jours. A commencer par le gala-marathon pour le centenaire de Maugein où sur le parquet du quai Baluze, on a valsé, tangué et paso-doblé de 14h à 2h du matin sans interruption en dépit de la canicule. Les accordéonistes se sont retrouvés «en famille» pour célébrer la marque tulliste mythique et offrir un moment exceptionnel aux festivaliers.  On a beaucoup dansé aussi, toujours quai Baluze, sur de la musique trad et folk au son du diatonique (autant présent sur le festival que le chromatique) avec les Zéoles, Ma Petite, ou le duo Montanaro Cavez. Ces groupes ont su brasser les générations.

Le monde s'est croisé à Tulle

Samedi soir, les «nomades rebelles» de Sidi Wacho ont électrisé le public en mixant hip hop, cumbia et textes engagés. Amérique du Sud, Italie, Belgique, Balkans... le monde s’est croisé à Tulle qui accueillait pour la première fois des musiciens taïwanais. Sylvia Hsu et Vincent Tsai ont offert un moment de grâce dans la fraîche église Saint Jean vendredi soir, prouvant que l’accordéon avait sa place au côté d’instruments traditionnels chinois pour produire un son envoûtant. On retiendra aussi l’inventive Anne Niepold, les charismatiques musiciens du Canzoniere Grecanico Salentino, le bouillonnant quatuor Samurai Accordion, le dialogue entre Chango Spasiuk et Raùl Barboza... L’accordéon «rapproche les peuples et les cultures. C’est un excellent médiateur», commente Jean-Pierre Quinsac qui souhaite faire la promotion de l’instrument et ce qu’il véhicule en dehors du festival. «Nous avons un projet avec un grand artiste russe installé en France», dévoile-t-il, plébiscitant «l’ouverture au monde».
 

Karène Bellina


Prolonger l’ambiance des Nuits de Nacre
Les amoureux d’accordéon et de la marque Maugein pourront prolonger en quelque sorte, l’ambiance Nuits de Nacre à travers l’exposition «Maugein by Katherine Pradeau» au Point G, jusqu’au 15 juillet. Derrière la vitrine, les visiteurs verront les minaudières imaginées par la créatrice et conçues par les ouvriers-artisans de chez Maugein ainsi que les accordéons mythiques dont elles sont inspirées. La manufacture ouvre ses portes au public dans le cadre de l’opération «Dans les coulisses» de l’OTI du 5 au 26 juillet, les mardis, mercredis et jeudis à 10h. Réservations au 05 55 20 08 89.

32e Festival des Nuits de Nacre à Tulle