Fil info
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY
07:31# # - -Vienne : «Communication à distance et mail art système», une conférence de Rémy Pénard -> https://t.co/gI5PzpDKA6
07:30# # - -Vienne : Faire de l’emploi un droit sur le territoire -> https://t.co/mhcGpnpWys
07:28France : Le savoir-faire de la boucherie limousine reconnue à l’unanimité -> https://t.co/hjGGa7Kgz5
07:26Région : Des cheminots «méprisés» à tort -> https://t.co/DQn4cV2AgQ

Bobo Matondo a été expulsé

Social

Bobo Matondo a été expulsé samedi dernier vers la République Démocratique du Congo, son pays natal, qu’il avait fui pour des raisons politiques et familiales. Le jeune homme résidait à Tulle depuis six ans.

«Il est parti de nuit, sans ses papiers et à l’interdiction de revenir sur le territoire français pendant cinq ans», déplore Bernard Combes, le maire de Tulle, qui avait soutenu ce jeune tulliste et souhaité qu’il reste en France. Bobo Matondo était très impliqué dans la vie associative locale, en particulier au Secours Populaire et au Sporting Club Tulliste. Il avait également un projet professionnel. Apprécié de tous pour ses qualités humaines, son interpellation le 6 juin dernier et sa conduite en Centre de rétention en région parisienne avait suscité l’émoi. Une manifestation de soutien avait réuni 150 personnes sur la place de la cathédrale le 14 juin et une pétition en ligne lancée par RESF19 avait mobilisé 2.000 citoyens. Sous le coup d’une OQTF*, Bobo avait refusé d’embarquer dans l’avion vers Kinshasa le mois dernier. A cause de cela, il avait été incarcéré à la Maison d'Arrêt de Fleury-Mérogis pour une durée d’un mois.

"Une injustice"

Son expulsion est vécue comme «une injustice» et une décision «inhumaine». «Je suis atterrée et déçue de ce qui se passe autour des étrangers», commente avec tristesse Ayse Tari, la présidente du Secours Populaire de la Corrèze. «On avait gardé espoir jusqu’à la fin, même si ces dernières semaines on n’avait pas pu avoir de contacts directs avec lui», commente Sylvie Christophe, adjointe en charge des affaires sociales. «On voulait que quelque chose se produise. On espère renouer le contact avec Bobo au Congo même si c’est compliqué. On reste choqués de la façon dont son expulsion s’est déroulée», ajoute l’élue.

K.B.

(*) Obligation de Quitter le Territoire Français.


Un collectif réclame son retour immédiat à Tulle

Onze organisations réunies en collectif ont signé un communiqué commun demandant le retour en France de Bobo Matondo. «En expulsant Bobo, le gouvernement et son représentant, le Préfet de la Corrèze, viennent de commettre un nouvel acte scandaleux qui signe leur «politique de l’immigration» particulièrement inhumaine», indique le collectif.
A l’initiative de RESF, les organisations soussignées rappellent «que notre ami congolais vivait depuis six ans à Tulle, parfaitement intégré à la vie de notre cité. L’Etat français met sa vie gravement en péril et portera l’entière responsabilité du traitement qui l’attend. Nous condamnons cette mesure d’expulsion inique et barbare et nous exigeons le retour immédiat de Bobo à Tulle», ajoute le collectif.
Les partis, syndicats et associations signataires : Cap à Gauche, CGT, France Insoumise, Ligue des Droits de l’Homme, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Peuple et Culture, Parti Socialiste, Secours Populaire et Solidaires.

Air Jordan Spizike 3.5 Shoes