Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Bobo Matondo a été expulsé

Social

Bobo Matondo a été expulsé samedi dernier vers la République Démocratique du Congo, son pays natal, qu’il avait fui pour des raisons politiques et familiales. Le jeune homme résidait à Tulle depuis six ans.

«Il est parti de nuit, sans ses papiers et à l’interdiction de revenir sur le territoire français pendant cinq ans», déplore Bernard Combes, le maire de Tulle, qui avait soutenu ce jeune tulliste et souhaité qu’il reste en France. Bobo Matondo était très impliqué dans la vie associative locale, en particulier au Secours Populaire et au Sporting Club Tulliste. Il avait également un projet professionnel. Apprécié de tous pour ses qualités humaines, son interpellation le 6 juin dernier et sa conduite en Centre de rétention en région parisienne avait suscité l’émoi. Une manifestation de soutien avait réuni 150 personnes sur la place de la cathédrale le 14 juin et une pétition en ligne lancée par RESF19 avait mobilisé 2.000 citoyens. Sous le coup d’une OQTF*, Bobo avait refusé d’embarquer dans l’avion vers Kinshasa le mois dernier. A cause de cela, il avait été incarcéré à la Maison d'Arrêt de Fleury-Mérogis pour une durée d’un mois.

"Une injustice"

Son expulsion est vécue comme «une injustice» et une décision «inhumaine». «Je suis atterrée et déçue de ce qui se passe autour des étrangers», commente avec tristesse Ayse Tari, la présidente du Secours Populaire de la Corrèze. «On avait gardé espoir jusqu’à la fin, même si ces dernières semaines on n’avait pas pu avoir de contacts directs avec lui», commente Sylvie Christophe, adjointe en charge des affaires sociales. «On voulait que quelque chose se produise. On espère renouer le contact avec Bobo au Congo même si c’est compliqué. On reste choqués de la façon dont son expulsion s’est déroulée», ajoute l’élue.

K.B.

(*) Obligation de Quitter le Territoire Français.


Un collectif réclame son retour immédiat à Tulle

Onze organisations réunies en collectif ont signé un communiqué commun demandant le retour en France de Bobo Matondo. «En expulsant Bobo, le gouvernement et son représentant, le Préfet de la Corrèze, viennent de commettre un nouvel acte scandaleux qui signe leur «politique de l’immigration» particulièrement inhumaine», indique le collectif.
A l’initiative de RESF, les organisations soussignées rappellent «que notre ami congolais vivait depuis six ans à Tulle, parfaitement intégré à la vie de notre cité. L’Etat français met sa vie gravement en péril et portera l’entière responsabilité du traitement qui l’attend. Nous condamnons cette mesure d’expulsion inique et barbare et nous exigeons le retour immédiat de Bobo à Tulle», ajoute le collectif.
Les partis, syndicats et associations signataires : Cap à Gauche, CGT, France Insoumise, Ligue des Droits de l’Homme, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Peuple et Culture, Parti Socialiste, Secours Populaire et Solidaires.

Air Jordan Spizike 3.5 Shoes