Fil info
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.

Un mois de lutte exemplaire : deux tournées de sauvées

Social

Hier à Tulle, le conflit des facteurs du Centre courrier s’est terminé à sa 29ème journée de grève. La direction de La Poste et les syndicats CGT et  SUD sont tombés d’accord sur la sauvegarde de deux tournées, une colis et une lettre sur les huit qui devaient être supprimées. Emotions et fierté ont accompagné cette victoire.  

Le mouvement de grève des postiers du Centre courrier de Tulle s’est terminé hier après un mois de combat acharné  engagé par une partie des facteurs et factrices remontés contre le projet de la direction de supprimer 8 tournées sur les 45 en place.
Une grande émotion, des larmes, du soulagement, de la joie étaient au rendez-vous de cette dernière journée de lutte. Sylvain Roch, le secrétaire de l’UD-CGT de la Corrèze pouvait dire aux grévistes rassemblés devant l’entrée du Centre courrier : «Vous reprendrez demain (ce matin NDLR)  votre travail la tête haute».
«C’est la victoire d’un groupe, on n’était pas tout seuls. On est soulagés, le nœud va commencer à se détendre» soufflait une factrice.
Colette,  militante de longue date, au nom du Collectif des usagers de La Poste soulignait l’exemplarité de ce mouvement : «Depuis 2003, j’étais très
démotivée car je trouvais qu’il n’y avait plus de cohérence dans les mouvements de lutte et là c’était extraordinaire. Ils sont toujours restés soudés, à l’écoute des différentes parties prenantes. Chapeau. Je vais partir en vacances le cœur léger».
Des syndicats, l’interpro CGT, des partis comme le PCF, le NPA, des conseils municipaux à l’image de celui Saint-Mexant, des élus dont le maire de  Tulle, François Hollande avaient apporté leur soutien aux grévistes.
Au terme d’un combat syndical acharné, dur, d’une grève montée crescendo, et qui aura énormément perturbé la distribution du courrier sur Tulle et  son bassin de vie, -le mouvement touchant jusqu’au site  d’Ussac-... les deux parties sont enfin  tombées d’accord sur un protocole de sortie de grève et des revendications.
Des huit tournées qui devaient être supprimées, il n’y en aura que six, les facteurs ayant obtenu le maintien d’une tournée colis et celle d’une tournée lettres. «Il est acté qu’il y aura une tournée lettres d’une année, sûre.Il y aura un bilan au terme de cette année et selon ce bilan, une année  supplémentaire ajoutée sur cette tournée. Je pense que c’est une victoire. Les agents ont lutté cinq semaines. Ils sont gagnants. C’est assez  extraordinaire» estimait Karine Lavaud, déléguée CGT-FAPT au Centre courrier. «Je voudrais féliciter les collègues grévistes. Je fais des piquets de grève depuis longtemps. Une cohésion comme celle-là qui dure cinq semaines, je l’ai rarement vue sans que personne ne reprenne le boulot. C’est important. C’est ce que je retiendrai de ce conflit» pointait Joël Berthier, délégué SUD-PTT.
Le protocole de sortie prévoit un échelonnement des 25 jours de grève jusqu’au mois de janvier prochain (hors mois de décembre).
De son côté, la direction rappelle que «La nouvelle organisation à Tulle vise à s’adapter à la baisse du trafic courrier de 26% en 3 ans et à la hausse des colis. Elle se mettra en place le 28 août en intégrant l’accord sur les régimes de travail signé par la CFDT et FO, un accord sur  l’accompagnement social en cours de finalisation et le contenu du protocole signé ce jour par CGT et SUD».
Serge Hulpusch