Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

Les IBODE demandent de meilleures conditions de travail

Social

Comme un peu partout en France, les infirmier(e)s de bloc opératoire diplômés d’Etat (IBODE) de l’hôpital de Tulle étaient en grève hier.

Leur action s’est concrétisée par un débrayage entre 7h30 et 9 heures du matin devant les portes de l’établissement. Le mouvement fut soutenu par les médecins, les infirmièr(e)s anesthésistes et par le syndicat Sud du centre hospitalier de Tulle. Il a en fait débuté le 23 septembre dernier lorsque la
ministre Agnès Buzyn a annoncé 12 mesures pour la refondation des Urgences. L’une d’elles, la numéro 8, a du mal à passer du côté des IBODE qui la considèrent comme «un affront». Elle autorise des infirmiers n’ayant pas suivi leur formation à pratiquer certains de leurs actes exclusifs comme la réalisation de sutures ou l’immobilisation de fractures. «Nous voulons l’application pleine et entière du Décret d’actes de 2015», indique une infirmière porte-parole qui demande aussi une revalorisation salariale avec une prime et une reconnaissance de la pénibilité de la profession. Pour être infirmier de bloc opératoire, il faut une formation supplémentaire de deux ans, ce qui équivaut au final à un bac+5. «Le diplôme n’est pas vraiment revalorisé, c’est pourquoi nous souhaitons une reprise active de la réingénierie de notre formation entamée il y a 10 ans». A Tulle, ils sont quatorze à travailler dans les blocs : dix IBODE et quatre IDE (infirmier(e)s diplômés d’Etat). Pour ces derniers, il faut «un véritable plan de formation, avec un accès annuel et une homogénéisation de la prise en charge».

«Le plateau technique date de 1983»

Les grévistes tullistes demandent enfin des locaux et du matériel dignes pour travailler «en adéquation avec les normes d’hygiène». «Le plateau technique date de 1983, il y a eu des travaux mais très ponctuels. C’est assez délabré», commente la porte-parole. «On aimerait que des travaux de grande ampleur soient entrepris notamment pour notre laverie d’instruments où un poste ne fonctionne plus du tout. Les murs et les sols sont abîmés, cela pose souci au quotidien».

«Des assignations abusives»

Enfin, les grévistes et le syndicat SUD déplorent «des assignations abusives» du côté de la direction générale de l’hôpital de Tulle. «On aurait dû être que deux à être réquisitionnés, ce qui correspond à l’effectif d’un jour férié ou d’un dimanche, or on se retrouve avec la moitié du service». «Faudra-t-il saisir le juge des référés pour dénoncer le caractère exagéré et abusif des assignations ?», s’interroge SUD.

Karène Bellina