Fil info
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

«Hop la puce», le dernier jeu de l'Ussellois Florent Toscano

Sorti fin octobre, ce jeu  est un vrai jeu de société avec de l'interaction entre les joueurs, des coups bas, de la stratégie et de l'habileté à partir du jeu traditionnel  des puces, comme le fut «Hop la bille» pour les billes l'année précédente. Ces  deux jeux forment une vraie gamme notamment grâce aux talents de l'illustrateur Tony Rochon, qui s'est amusé à prolonger son illustration. Le décor qu'on voit existe vraiment, puisqu'il s'agit de la cour de l'école du village de Chaveroche, où la grand-mère de Florent Toscano, l'auteur du jeu, était l'institutrice du village !
Fabrication made in france
Le jeu est fabriqué intégralement en France, les puces et les lanceurs sont fabriqués en buis du Jura dans une tournerie artisanale de Montcusel.
Le jeu se compose de 15 puces (3 rouges, 3 vertes, 3 bleues, 3 jaunes, 2 blanches et une noire), quatre lanceurs, deux anneaux, un set de cartes et un livret de règles. On y joue à deux ou à quatre. Les deux anneaux sont disposés où on veut sur la table, l'ensemble des puces est dispersé, chaque joueur reçoit trois cartes (une verte, une bleue et une rouge), qu'il pose devant lui faces visibles. Dans ce jeu, les seules limites sont les bords de la table, donc les parties diffèrent selon la taille et la forme des tables. Il s'agit de réaliser, dans un des deux anneaux, une des combinaisons figurant sur chacune de ses cartes. La difficulté réside dans le fait que les anneaux sont communs à tout le monde.
Les amateurs pourront s’en donner à cœur joie et... sans modération.

Air Jordan XIV Low