Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

Un plan d’aide pour booster le tri

Déchets

Eco Emballage a démarré au SIRTOM d’Ussel son plan de relance du recyclage. Son objectif : développer le geste de tri sur son territoire auprès des usagers par l’implantation de nouvelles colonnes de tri afin d’améliorer de 29% le tonnage d’emballages recyclés d’ici 2018. En 2014, chaque habitant des 35 communes couvertes par le Sirtom d’Ussel a trié en moyenne 36 kg d’emballages ménagers. Des performances inférieures à la moyenne nationale (45 kg) que doit venir améliorer le plan de relance du recyclage lancé par Eco-Emballage. Habitat isolé, réflexes de tri pas forcément assimilés, points d’apport pas toujours judicieusement placés sont autant de facteurs qui peuvent freiner le geste du tri. Des difficultés auxquelles est confronté le Sirtom d’Ussel dont la moyenne de recyclage est inférieure à la moyenne nationale et surtout aux objectifs 2018. Ainsi, dans le cadre du plan de relance d’Eco-Emballage, la collectivité a été sélectionnée pour son projet de développement du recyclage.
«La France recycle aujourd’hui 67% de ses emballages ménagers. Néanmoins, on observe une stagnation de ce taux. 67% c’est bien mais l’objectif à atteindre est de 75%. Ce plan est une sorte de coup de pouce, d’accélérateur pour faire changer la donne» indique Pascal Hénaux, directeur régional d’Eco-Emballage.  
Afin de développer le geste de tri, Eco-Emballage accompagnera donc le Sirtom d’Ussel pour renforcer son dispositif de tri et proposer un «vrai service de proximité» pour ses 23.141 habitants.
Ainsi à partir du deuxième semestre 2016, 14 colonnes à verre supplémentaires et 26 bacs de tri seront implantés sur le territoire.
Quarante bacs qui viendront compléter les 190 colonnes du parc actuel (115 pour le verre et 75 pour les emballages légers).
«Aujourd’hui on constate que les petites communes sont en général de bonnes élèves en matière de tri. Les moyennes et grandes sont un peu moins performantes avec des points de collectes qui sont peut-être plus éloignés des usagers. Sept points propres de collectes vont être créés pour faciliter le geste de tri car plus on est à proximité des usagers, plus ces derniers adhèrent facilement à la démarche» note Michel Saugeras, président du Sirtom d’Ussel.
«D’ici fin 2016, Eco-Emballage et le Sirtom se sont fixé pour objectif de passer de 36 kg d’emballages ménagers recyclés par habitant à 40kg. Fin 2018, l’objectif est d’atteindre 45 kg/hab soit un taux de progression de 29%» souligne Pascal Hénaux.
Pour tenir cet engagement, la multiplication des points de collecte   n’est pas le seul levier sur lequel  ce plan de relance compte s’adosser. Aussi, le Sirtom prévoit  le recrutement, d’ici la fin de l’année, d’un ambassadeur du tri afin de sensibiliser la population aux enjeux et aux gestes à adopter.
«Cette personne sera chargée de porter la bonne parole. Elle doit pouvoir s’adapter à tout type de population afin d’être capable d’expliquer cette démarche aussi bien aux personnes âgées qu’aux enfants. Ces derniers sont souvent les premiers prescripteurs auprès des parents et peuvent permettre d’améliorer sensiblement le réflexe de tri» note Michel Saugeras.
«passer de l’effort à l’habitude»
Par ailleurs, la signalétique des bornes de tri doit être revue avec Eco-Emballage pour rendre visibles et claires les consignes de tri, tandis qu’un nouveau guide de tri rappelant les bons gestes et l’emplacement des bornes sera distribué aux habitants.
«Neuf kilos, c’est beaucoup et pas grand chose à la fois. Si tout le monde mettait ses bouteilles en verre dans les containers, on
serait déjà pas loin des 10 kg» assure Michel Saugeras.
«Le gros challenge de ce plan de relance est de faire passer la démarche des usagers de l’effort de tri à l’habitude» tempère le directeur régional d’Eco-Emballage.
A l’instar d’Ussel, la communauté d’Agglomération de Tulle a également été retenue pour bénéficier de ce plan de relance du recyclage.

Mathieu Andreau

nike air max 2019 youth