Fil info
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

La Ganille, étiqueté jardin remarquable ouvre ses portes

Environnement

Pour la 14ème année le Jardin de la Ganille ouvre son portail pour les Rendez vous aux Jardins ce week-end

A La Ganille, à Ussel, les plantes ont poussé sur le terreau familial et les allées verdoyantes dominent la maison de la famille. « Avant c'était une friche qui appartenait à mon père, agriculteur, indique Odette Caraminot. Avec Éric, mon mari, on a construit notre maison ici et on a commencé à planter tout autour, simplement pour nous au départ. Les enfants aussi ont semé dans quelques recoins. » Des essences soigneusement sélectionnées qui, au fil du temps, ont évolué, muté, se sont transformées entre les mains des deux spécialistes. Odette, et Éric ont tout deux travaillé dans le domaine des espaces verts. Une main verte qu'Éric a transformée en main créatrice chez les Frères, à Saint-Nicolas, dans l'Essone, l'une des plus anciennes écoles d'horticultures de France. « C'était très dur mais j'ai appris le métier, la passion. Car cela reste une passion pour laquelle on ne compte pas ses heures, dix par semaine en moyenne. Quand on commence un jardin, on ne peut pas le lâcher. D'ailleurs, on n'aime pas trop partir en vacances. Nos vacances, c'est notre jardin, on s'y sent bien. » Une culture commune du beau, quelques graines et un entretien constant, pointilleux, et le résultat est détonant. Mobilier artisanal semé au fil du chemin des petites allées du jardin, essences de tous horizons, explosion de couleurs et d'arômes... Près de 800 espèces s'apprivoisent sur 5,000 m2 de jardin en pente à 678 m d'altitude. Une promenade à hauteur d'homme dans de petites allées soigneusement décorées et compartimentées où fleurissent aussi quelques petits poèmes ça et là. Un jardin d'enfance qui serpente à la Alice au pays des merveilles et que le couple a décidé d'ouvrir au public les étés, dès 2004, pour le faire partager.

 

Pratique : samedi 3 et dimanche 4 juin de 9h à 19h avec foire aux plantes

 

nike air max 1 leather