Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

Une réussite pour les 80 ans de l'école Jean Jaurès

Education

Elèves, enseignants, parents et élus sont venus nombreux pour souffler les bougies de l'établissement

Le nom apposé sur le mur

 

La cérémonie s'est déroulée vendredi soir, fruit d'un travail pédagogique mené tout au long de l'année. Les élèves ont rencontré d'anciens élèves et enseignants, et même des concierges, puisque, fut un temps, il y en avait un ! Enthousiasmés par les découvertes qu'ils faisaient, ils ont créé un journal « Le Jean Jauressien » dans lequel on retrouve tout leur travail, les interviews biensûr, mais également une compilation des résultats de leurs recherches aux archives municipales et départementales. Lors de cette soirée, 'fête d'école anniversaire', les élèves ont interprété « y a de la joie », revisité pour l'occasion, et le nom de Jean Jaurès, disparu à la suite de travaux à la fin des année 90, a retrouvé sa place sur le mur de l'école. La fête s'est ensuite poursuivie en musique autour de la buvette, avec force sandwiches et barbe à papa. Une vente de tee-shirt était également organisée au profit des élèves.

 

L'école, mémoire de l'évolution scolaire

 

C'est tout un pan d'histoire que transmet l'école qui a traversé 80 ans de la vie de la commune. De sa construction en 1937 avec un internat, en passant par son occupation par des troupes allemandes pendant la deuxième guerre mondiale, l'implantation pendant une vingtaine d'année de son propre bassin d'apprentissage pour la natation puis par l'arrivée de la mixité. L'intérieur de l'établissement, s'il s'est modernisé notamment avec les tableaux blancs interactifs, a gardé son cachet, escalier en bois que les enfants empruntent tous les jours, parquet en chêne, ou hauteur de plafond impressionnante dans les couloirs.

 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.