Fil info
16:41Le Blanc : Pourquoi jeter les objets quand on peut les réparer ? -> https://t.co/8GXn7gmUo0
16:40Le Magny : Festivités printanières : Foire aux ânes le 30 mai, fête annuelle le 2 juin -> https://t.co/ctjRiisQsu
16:05Atur : Les travaux du groupe scolaire débuteront cet été -> https://t.co/SbUc4I8Bfb
15:41RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:40RT : Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:36Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:10RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:09RT : La presse française résumée en une image... (la vaste majorité, en tout cas). Comment s'étonner que moins de 8% de… https://t.co/1jc7uFOAwQ
14:56Samedi à 11h30, concert des élèves. 17h, ateliers d’art plastique. 18h30, Jonathan Guillaume. 19h15, Bobby Dirninge… https://t.co/1NayVHNL32
14:56Samedi 25 et dimanche 26, le 2e «Printemps de la Mauvendière» organisé par la pépinière culturelle Epicea réunira é… https://t.co/scIhBL3n3t
14:54RT : Les présents encore une fois à pour présenter avec au festival Visions S… https://t.co/pCd1Z1s959
13:36 Je m'en réjouis. Mais c'est étonnant. Lorsque j'avais proposé d'abandonner l… https://t.co/qG5HftvtWH
11:12 Qui n’a servi à rien! Certains immeubles de la rue de la fontaine saint Martin sont enva… https://t.co/voJzPxsUOD
10:21Douville : un camion est immobilisé sur la chaussée sur la RN 21, et une déviation mise en place le temps de son dé… https://t.co/GSI7ATFeSg
08:25Après la conférence de à Guéret... Creuse : Choix de vie, choix de mort | L'Echo… https://t.co/1kKXjGlRl5
07:59# # - : «Cuarteto Tafi», la belle découverte -> https://t.co/fCiwoZSPvR
07:57# # - : Elevage ovin la cité performante -> https://t.co/ib66QgZCRj
07:56# # - : La danse contemporaine ! «Fastoche»... -> https://t.co/rKD3lrcFc7
07:54# # - -Léonard-de-Noblat : Avec Lou Pélou, les échanges sont géolocalisés -> https://t.co/XteueAEjdF
07:52# # - -Pardoux : Le petit lavoir propose une exposition photo -> https://t.co/KHUl2xZ5NQ
07:50# # - : Les collégiens et Ema Rym offrent Milles cœurs pour un regard -> https://t.co/BUXtUhtpHx
07:48# # - -Yrieix-la-Perche : Nouvelle édition du Festival L’Ortie show ce week-end -> https://t.co/LwqIlGqTbe
07:47# # - : Venez découvrir le village du réemploi et de la réparation -> https://t.co/vFXOOkDCDa
07:45# # - -Laurent-sur-Gorre : Un apéro-quiz pour fêter l'Europe avec le comité de jumelage -> https://t.co/zZXwrssTkO
07:44# # - -Junien : Pascal Perrot reçoit l’ovation des élèves -> https://t.co/eRRt5YBm0m
07:43# # - -Junien : Les lumières vont s’éteindre au début du mois de juillet -> https://t.co/2NYgusgCD9
07:41# # - : Les portes ouvertes des 10 ans de Panaz’émoi -> https://t.co/aSocbA2loY
07:40# # - : Le succès des cafés philo est indéniable -> https://t.co/1Xj7QStGi6
07:37# # - -Vienne : Ce soir au CCM John-Lennon, un concert au rythme des 90’s -> https://t.co/GHRYJ3XsZi
07:35# # - -Vienne : Vendredi 24 et samedi 25 mai à l’espace du Crouzy «Entrez sans frapper» -> https://t.co/rAtgURfPM1
07:32# # - : L’art pour redonner une âme au quartier de La Bastide -> https://t.co/mEkOZCxzFl
07:30# # - : Deux jours de congrès pour la CGT Legrand -> https://t.co/vpzCg1IgEy
07:27# # - -Vienne : Rocade Est de Limoges: Jean-Claude Leblois dénonce «une combine politicarde» -> https://t.co/tiIgadkBGG
07:25# # - -Vienne : Littérature et anarchisme au menu de la librairie champêtre au château de Ligoure -> https://t.co/xdT0aZk2f2
07:22# # - : La foire-expo fête déjà ses 80 ans -> https://t.co/58HmNwXFyg
07:20Région : Occupation du CRDP, les associations au bord de l'indignation -> https://t.co/frGSVZbJOW
00:00Corrèze : Un P’tit Tour plein d’enseignements -> https://t.co/lEqZXHCOXH
23:41Corrèze : "Ce libéralisme fou nous amène à la ruine !" Interview de Jean Mouzat, candidat sur la liste de… https://t.co/P3275eJ8xY
22:25Corrèze : Jean-Pierre Corrèze nous a quittés | L'Echo https://t.co/T2BZ3aePIs via
21:26Sortie le 1er juin du ebook "Guide touristique du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin" https://t.co/jygWoFlWt7
20:56RT : Café-débat à : échanges en toute convivialité et en terrasse 😉 https://t.co/8HsXfSOY9G
18:43Châteauroux : A Belle-Isle, les enfants se défient au Rallye Escapage -> https://t.co/xOVH3Aaxoy
18:42Indre : Dans le cœur des savoir-faire avec « Secrets de fabrique » -> https://t.co/x4pYATSg5O
18:11Bergerac : Contournement de Beynac : un feuilleton politique à la barre -> https://t.co/CVCXLctCPn
18:09Périgueux : Fête et revendications -> https://t.co/TUbIqRR2cp
18:05Coursac : Une maison pour la famille du Bio -> https://t.co/fQgZ3W9i87
18:02Périgueux : Un buste d’autopalpation pour sensibiliser les femmes -> https://t.co/oh5DzpR46S

Les Gilets Jaunes de la 23, entre détermination et solidarité

Manifestation

Sur le rond-point de la sortie 23 de l'A89, à l'entrée de St-Angel, une originale habitation se dresse. Grâce aux dons de nombreux soutiens, de la population comme d'artisans ou de commerces, le QG des Gilets jaunes de Haute-Corrèze est fait de palettes et de meubles récupérés.

«Actuellement, nous sommes 35 en permanence, une centaine au plus gros de la journée, et les samedis plus de 250» se réjouit Nicolas Jouve. Des débuts sur Facebook, des actions en continu depuis le 17 «On s'est rencontré sur un groupe Facebook, qui organisait le blocage du 17 novembre, on a discuté sur Messenger, mis nos idées en commun, puis nous avons décidé de créer le groupe Colère Corrézienne pour s'organiser. Nous étions alors une petite quarantaine» explique Stéphane Laujac. «Après la mobilisation du 17, on a fait des opérations «escargot» récurrentes, dans Ussel mais aussi entre Ussel et Meymac et entre Ussel et Egletons, par la nationale comme par l'autoroute» détaille Adèle Amathe. «La semaine dernière, on a aussi fait le péage gratuit tous les jours. Vendredi 23, on est allés à la mairie où on nous a exprimé de la compréhension. On a aussi enterré symboliquement les
propositions politiques, devant les impôts. Samedi 24, suite à un engagement de la mairie, le café nous a été offert, puis nous avons marché dans le centre-ville pendant le marché, pour s'approcher de la population, montrer qu'on n'est pas les casseurs décrits dans les grands médias» continue-t-elle. «Et puis, quand on a appris que le député et le sous-préfet étaient à Chaveroche et qu'ils ne sont pas venus à notre rencontre, on s'est dit qu'on allait y aller, nous» rigole Nicolas.

"Plainte pour racket"

Adèle continue à retracer les événements, avec la construction de la cabane, un dépôt de gerbe devant la mairie mercredi matin et un rendez-vous au commissariat pour déposer plainte pour racket contre le Président de la République : «ils ont refusé de prendre notre plainte, nous ont dit d'écrire au tribunal, de nous constituer en association pour déposer une plainte collective» expose Stéphane. «Jeudi, on a voulu faire à nouveau le péage gratuit, mais ils n'ont pas voulu, donc on a filtré au rond-point, en faisant signer une pétition. Les gendarmes sont arrivés, et on a pu ressentir une grosse tension. La mobile et des renforts sont venus aussi. Il y a moins d'échanges avec les forces de l'ordre qu'au début, parce que ce sont d'autres gendarmes, différents de ceux que nous avions rencontrés au début» reprend Nicolas.
Après des jonctions faites auprès des autres gilets jaunes, ceux d'Egletons et ceux de l'école forestière de Meymac, pour montrer le soutien et la solidarité, les gilets jaunes se sont rendus, jeudi 29, à la réunion du bureau communautaire. «Les élus présents (Pierre Chevalier, Philippe Brugère, Pascal Montigny, Christophe Arfeuillère, Jean Stohr, Philippe Roche et Jean-Pierre Guitard) ont accepté de venir nous voir sur le rond-point, nous ont écouté et ont affirmé nous comprendre. Ils ont signé notre pétition et se sont engagés à porter des gilets jaunes lors de leurs prochains conseils» explique Stéphane. Samedi 1er décembre, une dizaine d'entre eux se rendaient à Paris tandis que ceux restant sur place se répartissaient entre la foire aux fruits de mer et au vin de St-Angel et le marché d'Ussel.

Une solidarité exceptionnelle

«On voudrait mettre l'accent sur la solidarité qu'on vit, et qui est assez exceptionnelle : les entreprises et particuliers, restaurateurs, grandes surfaces, artisans, commerçants s'associent, nous soutiennent en nous donnant nourriture et matériel. En fait, ça nous montre que ce mouvement, populaire et apolitique, est très bien pris par la population. On sait, et on comprend que financièrement ou physiquement, ils sont nombreux à ne pas pouvoir venir mais qu'ils sont contents qu'on les représente, et qu'ils nous soutiennent». Un groupe a été créé sur facebook avec déjà plus de 1100 membres, sur lequel circule la pétition des manifestants.

N.G.