Fil info
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

L'inclusion scolaire en danger à la Jaloustre

Carte scolaire

Suite à l'annonce de la suppression d'une classe dans leur école, les parents d'élèves de La Jaloustre,  ont immédiatement réagi. Ils ont mis en ligne une pétition sur change.org, pour le maintien de cette classe et en font circuler une format papier sur la commune.

"Nous ne comprenons pas cette gestion comptable à l'heure où le ministère insiste sur la nécessité de l'inclusion des enfants en situation de handicap. L'école de nos enfants accueille 17 élèves en situation de handicap dont 12 rattachés au dispositif ULIS. Les 5 autres enfants, parmi lesquels il y a 4 jeunes autistes, sont scolarisés dans une classe ordinaire. Pour le bon fonctionnement de l'enseignement il est indispensable d'avoir des classes peu chargées. Avec une suppression, les effectifs seraient trop lourds pour bien s'en occuper» déplore Emilie maman d'Eugénie et Léonie.
Julie, la maman de Nathan, enfant en situation de handicap actuellement scolarisé au CP, appréhende la rentrée prochaine. «Nathan a besoin d'une attention particulière pour le canaliser.  En cas de suppression mon fils risque de se trouver en difficulté».  Les pétitions totalisent déjà 480
signatures, et les parents espèrent bien dépasser les 500  d'ici mercredi 6, date du CTSD (Comité Technique Spécial Départemental).   «Lors de notre entretien vendredi matin avec Valérie Nogue, inspectrice de l'éducation, nous avons constaté que les toutes petites sections n'étaient pas comptabilisées. Ce qui est dommage dans notre quartier qui offre une grande mixité sociale et culturelle» soulignent les parents anxieux.
Très motivés, ces derniers sont allés rencontrer Christophe Arfeuillère, maire samedi matin et Christophe Jerretie, député samedi après-midi. «Suite à notre rencontre avec monsieur le maire, nous voulons interpeller le DASEN sur la bonne volonté de chacun pour trouver une solution qui garantirait des conditions d'apprentissage optimales.
Monsieur le maire nous  a expliqué que depuis 2016, la municipalité réfléchissait à un regroupement des trois écoles maternelles sur 2 sites, mais que cette réflexion avait été stoppée avec le projet de revitalisation du centre bourg signé avec l'état et qui préservait l'école maternelle Jean Jaurès. Le projet a donc dû être repensé et serait opérationnel pour septembre 2020. Ainsi, la répartition permettrait d'éviter la fermeture d'une classe dans notre école et d'en faire un des pôles  majeurs de la ville» confiaient les parents au sortir de la mairie. Christophe Arfeuillère a confirmé ce travail «Nous avons demandé à l'Education Nationale de nous laisser jusqu'en septembre 2020 pour regrouper nos maternelles sur 2 sites».
Christophe Jerretie, interpellé avant le grand débat organisé sur Ussel, a rappelé que les parlementaires n'avaient aucun pouvoir de décision sur ce point. Il a toutefois stipulé qu'il connaissait l'importance de maintenir de bonnes conditions d'apprentissage et qu'il suivrait le dossier, notamment au travers d'échanges avec le DASEN et le sous-préfet.
Signer la pétition sur change.org : «Non à la fermeture d’une classe à la Jaloustre».

Nathalie Gilbert

nike air max 1 blue