Fil info
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

La version numérisée du film "Knock ou le triomphe de la médecine" remise à Sophie Dessus

Cinéma

Uzerche et son passé cinématographique: ça vous gratouille ou ça vous chatouille...?
Épilogue d'une aventure culturelle et juridique de plus de 5 ans, la version numérisée du film de René Hervil «Knock ou le triomphe de la médecine» (1925), en très grande partie tourné à Uzerche, a été remise à Sophie Dessus, maire de la ville.
C'est Alain Besse, responsable Secteur Diffusion de la CST (Commission Supérieure Technique de l'image et du son, qui intervient notamment au Festival de Cannes) en personne qui a remis à Sophie Dessus et Jean-Paul Grador, premier adjoint, la copie numérisée du film « Knock ou le triomphe de la médecine » de 1925 tourné à Uzerche.
L'histoire débute en 2010, où, un peu par hasard, Alain Besse parle à Sophie Dessus d'une version du film Knock qui aurait été tourné à Uzerche. À peine l'existence de ce film évoquée, une équipe de passionnés, à laquelle participe également Marc Wilmart — président de la Cinémathèque du Limousin, se forme et met tout en œuvre pour en récupérer une copie : début 2011, la Cinémathèque Française accepte de mettre à disposition de la ville d'Uzerche les bobines de film le temps d'un week-end où les Uzerchois découvrent sur l'écran du cinéma municipal Louis Jouvet, La Perle du Limousin telle qu'elle était dans les années 20, ainsi que les habitants de l'époque dans les rôles de figurants. Au-delà de l'intérêt du film en lui-même, les très nombreux plans en extérieur sont un véritable trésor historique qui s'offre aux spectateurs.
À l'issue de la projection et face à l'enthousiasme général, la municipalité décide donc d'en obtenir une copie à des fins d'archives. Mais tout trésor a un prix. Et celui du trésor uzerchois en sera la complexité administrative : en effet, l'œuvre précieusement conservée aux archives du Centre National du Cinéma fait l'objet d'un très complexe imbroglio juridique autour de ses droits, qui nécessitera de nombreuses interventions de la part d'Alain Besse pour l'aspect technique de la numérisation et d'un avocat spécialisé en droit de la propriété intellectuelle pour le côté juridique ; l'aspect administratif étant lui géré par les élus et le personnel de la commune.
C'est donc après cinq ans de bataille et de ténacité, et de nombreux rebondissements, que les Uzerchois sont à nouveau en mesure d'apprécier l'œuvre cinématographique de 1925 tournée au cœur de leur cité. Il se murmure par ailleurs qu'une manifestation spéciale autour de l'événement pourrait être organisée dès l'automne prochain…

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.