Fil info
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

Permafrost joué à La Papeterie

Bottom Théâtre

Le Bottom Théâtre joue «Permafrost» de Manuel Antonio Pereira sur une mise en scène de Marie-Pierre Bésanger,
les 1er et 2 octobre à 20h30 à la Papeterie d’Uzerche dans le cadre du festival des Francophonies.

Dans une usine de métal, une voix féminine parle d’un ouvrier, d’un «homme cambouis» ami des machines qui la nuit, reste dans la fabrique pour les réparer, les surveiller et construire des objets, des sculptures d’art brut. «C’est un homme que le monde a isolé à moins que ce soit lui qui se soit isolé du monde», résume Marie-Pierre Bésanger, la metteur en scène. Une histoire va naître entre ces êtres que tout oppose. Permafrost appréhende la fragilité de la rencontre, l’apprivoisement de l’autre, aborde la crainte comme le désir.
Ce texte, écrit par Manuel Antonio Pereira, un auteur franco-portugais, a bouleversé Marie-Pierre Bésanger en 2011, à l’occasion du comité de lecture des Francophonies. «Lorsque l’on me propose de partir à Ottawa pour participer aux Zones Théâtrales avec l’auteur de mon choix, j’ai de suite pensé à Manuel. Nous avons travaillé le texte avec des comédiens canadiens. A la suite de cette expérience, l’écrivain m’a demandé de monter une pièce. J’ai refusé car je n’avais pas l’énergie pour chercher les moyens».
Plus tard, à la suite d’une mise en espace à la Maison des Metallos à Paris et à la médiathèque de Tulle, la metteur en scène a constaté l’émotion du public pour cette histoire et pour la langue de l’auteur. «J’ai alors présenté un pré-projet pendant les Rencontres à l’Ouest et noué des partenariats».
Pendant la création, en 2014, le Bottom Théâtre s’est immergé dans les «Chaineries limousines» à Bellac. «Nous avons passé du temps dans l’usine, la nuit, le jour, pris des photos, enregistré des sons. C’était un univers complètement étranger pour moi».
La troupe a effectué ensuite une résidence à Sédières puis de nouveau à Bellac.
Après une vingtaine de représentations dans des théâtres, Permafrost s’invite à Uzerche, sur le site de la Papeterie. «Au départ nous devions jouer dans la halle Huguenot puis nous avons eu l’idée d’investir la salle des machines». Comme une évidence, l’histoire de la pièce dialogue avec celle de la Papeterie. «Nous sommes sensibles à ce lieu et au travail que les hommes y ont accompli. Le public est invité à entendre une histoire et à la vivre avec de multiples croisements», souligne Marie-Pierre Bésanger. L’exposition d’art brut qui s’y déroule en ce moment convient parfaitement au décor. Les comédiens vont utiliser tout l’espace. «Les spectateurs auront l’impression d’être comme dans un film».
La jauge est limitée à 90 personnes. Les réservations sont donc obligatoires.
Les après-midi, deux représentations seront données aux scolaires. «L’histoire parle aux jeunes et particulièrement aux jeunes adultes car elle leur raconte quelque chose sur l’exclusion. Elle finit bien et leur donne de l’espoir. Elle dit que quelque chose est possible, qu’il n’est pas inéluctable d’être isolé. Il y est beaucoup question de trouver sa place».
A voir les 1er et 2 octobre à la Papeterie d’Uzerche à 20h30, 10 euros, 5 euros (réduit). Réservations au 06 19 22 74 05.
Pièce en coproduction avec la Maison des Metallops, le festival des Francophonies, le théâtre du Cloître et Fontenay en Scènes

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.