Fil info
10:31RT : Départ des équipages limougeauds participant au 4L Trophy devant la mairie de Limoges. https://t.co/p6Ei3UQra6
10:18Départ des équipages limougeauds participant au 4L Trophy devant la mairie de Limoges. https://t.co/p6Ei3UQra6
09:20A méditer sur le travail de l'ombre des milliers de bénévole...dans une société transformée. https://t.co/WvV2nydflC via
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC

Neuf réfugiés accueillis au Moulin de la Minoterie

Solidarité

Ils sont au nombre de neuf, et ont parcouru des milliers de kilomètres fuyant les persécutions ou la guerre pour, au final, se retrouver bloqués dans la jungle de Calais. Ils, ce sont un couple de Soudanais et leur bébé, trois Afghans et trois Syriens arrivés à Uzerche, dans le cadre de l'accueil temporaire demandé par la Préfecture à la Ville, et orchestré par l'association d'insertion tulliste mandatée par l'État, Le Roc. 
Sollicitée par la Préfecture afin d'héberger des réfugiés migrants pour quelques semaines, Uzerche a ouvert les portes du Moulin de la Minoterie à neuf migrants afin de leur permettre de passer un hiver moins rigoureux que dans les baraquements et autres tentes de la jungle de Calais. À ce titre, la commune bénéficie du soutien logistique de l'association Le Roc, et d'une aide financière de l'État prenant en charge les frais engagés dans le cadre de cet accueil.
Sophie Dessus, députée-maire d'Uzerche, invite les Uzerchois à la solidarité : "l'accueil de ces personnes en grande difficulté est l'affaire de tous ; si les associations locales qui souhaitent s'impliquer sont les bienvenues pour de l'insertion sociale par le biais de l'apprentissage de notions de la langue française, les associations sportives ou culturelles peuvent aussi apporter leur pierre à l'édifice. La générosité des citoyens est également sollicitée pour leur offrir des produits de première nécessité (produits d'hygiène, vêtements…)."

Toutes les bonnes volontés et les délicates attentions seront donc les bienvenues, et seront centralisées à la Mairie d'Uzerche, place de la Libération, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, et le samedi matin (Tél. 05 55 73 17 00).