La Ville reste à gauche

Elections Municipales

La liste «Fidèles à Sophie Dessus, Uzerche Mémoire d’avenir» menée par Jean-Paul Grador a remporté les municipales hier soir avec un score de 58,03%. Une victoire dédiée à la députée-maire trop tôt disparue.
 

Dimanche prochain Uzerche aura sans nul doute un maire communiste. Jean-Paul Grador, premier adjoint de Sophie Dessus et maire par intérim, a remporté, avec son équipe les élections municipales hier. La liste divers gauche a obtenu 58,03% des suffrages. En face, Annie Queyrel-Peyramaure récolte 41,97%, un score plus que convenable pour une première participation.
Les Uzerchois ont dû retourner aux urnes hier, trois mois après le décès de Sophie Dessus leur députée-maire, et un peu plus d’un an après celui du conseiller municipal Jean-Pierre Lavaud. A la différence des élections de 2014, ils avaient le choix entre deux listes : «Fidèles à Sophie Dessus, Uzerche Mémoire d’avenir», menée par Jean-Paul Grador et de large ouverture à gauche et «Avec vous pour Uzerche», située à droite et conduite par Annie Queyrel-Peyramaure, conseillère départementale du canton d’Uzerche.
A l’annonce des résultats, dans la salle des machines de la Papeterie, Jean-Paul Grador n’a pu cacher son émotion ni ses larmes. «C’est la joie et le soulagement. Cela a été trois mois difficiles», explique-t-il dans un sanglot. «Il a fallu assumer le fonctionnement de la mairie et mener cette campagne. Pour Sophie, il fallait qu’on fasse un résultat confortable mais aussi pour légitimer mon poste de maire. Notre score approche les 60%. On va pouvoir poursuivre ce que Sophie avait lancé. C’est à elle que je dédie cette victoire et à tous les Uzerchois qui sont aujourd’hui en deuil, et orphelins», ajoute-t-il, aux côtés de Dominique Ceaux. Le mari de Sophie Dessus et ancien directeur général des services du Conseil général, a rejoint l’équipe sortante. Il souhaite mettre ses compétences au service de la Ville et pour la poursuite du projet de la Papeterie.
Quelques minutes plus tôt, dans un geste républicain, Annie Peyramaure a félicité Jean-Paul Grador. «Les Uzerchois ont souhaité continuer avec cette municipalité pendant encore quatre ans», constate-t-elle. «Nous sommes déçus mais, tout de même, 42% est un score très important».
Il n’y avait aucune opposition dans le conseil municipal, «désormais nous serons cinq élus ce qui est très bien. Cela nous permet aussi de rentrer au conseil communautaire et d’avoir deux élus au lieu d’un. Nous avons fait une très belle campagne et allons construire quelque chose pour l’avenir».
Les Uzerchois ont rendez-vous dimanche pour assister à l’élection du maire et des adjoints.

Karène Bellina


Les Résultats
1.900 inscrits, 1.275 votants, 1.208 exprimés
67 nuls
701 voix pour la liste de J-P Grador (58,03%) et 18 élus
507 voix pour celle d’A. Q-Peyramaure (41,97%) et 5 élus.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.