Fil info
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
11:14don du sang Le 29/11/2018 de 16:00 à 19:00 salle des fetes - agonac 💻https://t.co/Ds9TMR7rwi https://t.co/27yE8ZNZCO
11:10don du sang Le 26/11/2018 de 15:00 à 19:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/v8x9ahWJBjhttps://t.co/ItaX2jib7s
11:06don du sang Le 24/11/2018 de 08:00 à 12:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/bKLC6tK71shttps://t.co/xe6O0xsUbQ
10:59don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
10:50Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
09:30 12ème journée : Brive vs Oyonnax en direct A 14H https://t.co/0HdkffINfw
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ

La culture à énergie positive

Culture

L’auditorium Sophie Dessus prend corps à mesure des travaux. Le lieu s’inscrit dans l’intelligence : bâtiment à energies positives, concertation d’experts, modernité.

«Notre volonté est de faire de l’Auditorium Sophie Dessus un pôle culturel d’exception en milieu rural» note Jean-Paul Grador, dans sa présentation du projet. Et l’ouvrage, en cours de construction, apparaît déjà comme tel. Il y a même une certaine ferveur à l’inscrire dans la perfection : respect de l’architecture industrielle, réflexion environnementale globale ; de ses performances énergétiques à son inclusion paysagère ;  consultation d’experts de tous bords.
Lors de la récente visite de chantier de vendredi dernier, Nicolas Granelet, musicien-compositeur du trio Zadza, remarque que «Tout fait sens» et ajoute « Il y a une vraie écoute des suggestions faites par les artistes associés». Séverine Garde-Massias du Théâtre du Fil d’apprécier que «Tous les arts aient été conviés à cette réflexion initiale».
En cette étape de construction, le gradinage, qui accueillera quelque 320 spectateurs, est maintenant  façonné ; la régie technique avancée et agrandie, suite aux remarques de Fred Lomey, producteur chez Melodyn ; le fond de scène, totalement vitré, ouvert sur les rives arborées de la Vézère. Il sera «muni d’un système motorisé sur sa partie triangulaire» projette Gilles Estrade, directeur des services techniques de la Ville d’Uzerche.
Thierry Delaurent, directeur du bureau d’études Ingépole, décrit aux visiteurs le devenir des anciens bassins à papier, remaniés en un réseau aquatique alimentés par les eaux de pluie. Une passerelle en bois surplombant cette installation reliera l’espace mémoire à la billetterie de l’auditorium et à la salle multifonctionnelle où les festivités communales comme familiales auront lieu. Elle sera évidemment équipée d’un office de préparation de repas et d’un espace bar permettant des usages divers. Une terrasse en bois longera sa façade rivière ; une manière de préserver un lien symbolique avec le moulin, fonction première du bâtiment.
L’acoustique a été intégralement traitée et nullement cantonnée à la salle de spectacles. La cursive reliant la billetterie à la salle polyvalente a fait l’objet d’un même souci de qualité sonore.
L’endroit est doté d’un espace technique où seront rassemblés les appareils bruyants tel que la pompe à chaleur. Elle permettra de maintenir une température constante tout au long de l’année. Le versant sud de la toiture sera doté de 500 m2 de panneau photovoltaïque à l’instar du bâtiment Atelier. Une démarche en cohérence avec le label «Petite ville durable» qu’Uzerche a obtenu à force d’initiatives dans ce sens. «La consommation énergétique équivaut à celle d’une population de 2.000 habitants alors que le bourg en compte 3.000» indique Jean-Paul Grador. Et l’ambition d’avancer encore sur les questions de transition énergétique se confirme avec le projet d’installer en zone industrielle,  une ferme photovoltaïque de trois hectares de panneaux.
La réhabilitation de l’ensemble de la papeterie misant sur l’espoir de voir la population d’Uzerche se régénérer, la recherche de l’équilibre de  production énergétique est forcément devancée.
La visite de chantier réunissait les neuf artistes associés à l’émergence de ce futur pôle culturel. Chacun d’apprécier l’avancée des travaux et de travailler à la semaine d’inauguration prévue en janvier 2019. L’avenir dira si le pari de l’investissement culturel était le bon.

Sabine Parisot