Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW

La nouvelle Marianne du timbre de la Poste, figure uzerchoise

Culture

Quel est le lien entre le nouveau timbre présenté ce jour par le Président de la République, et Uzerche ? Marianne, tout simplement !
Ou plutôt l’artiste qui a interprété cette nouvelle Marianne, à savoir Yseult YZ Digan. Cette artiste, l’une des rares femmes à œuvrer, et à être reconnue par ses pairs dans le monde très fermé du street art, a en effet participé au festival la Graffeterie à Uzerche, organisé en septembre dernier par  l’association Les femmes à barbe, et y a réalisé la fresque monumentale qui orne aujourd’hui le pignon de l’ancienne cartonnerie. Après s’être illustrée en format XXL à Uzerche, Yseult a donc exprimé l’immensité de son talent en infiniment petit, qui sera reproduit au format timbre-poste à 950 millions d’exemplaires chaque année !
«YZ («eyes»), c’est un œil, avant tout. Une artiste engagée à l’intuition et guidée par une envie d’humanité. À travers une esthétique intemporelle, YZ chemine par sa propre histoire et reflète notre époque et nos sociétés d’une lumière qui, pour douce, n’en est pas moins étonnamment fidèle. Dans la rue, la figure humaine et son lieu de vie reste le thème central de l’artiste. YZ tente ainsi de situer la place des êtres dans notre société, décrit et décrypte nos modes de vie à travers l’image mise en scène des habitants des villes qu’elle traverse. Sa démarche s’inscrit de plus en plus dans une dynamique globale, tour à tour affichiste, vidéaste/documentariste, plasticienne, elle s’approprie un espace avec lequel elle forge une relation intime. Avec une exigence extrême, YZ navigue à travers des projets au spectre large en se fiant à son flair. Sans artifice, elle peint, colle et bombe tant des figures  féminines des années 1900, qu’un visage logotypique qui toise le passant, ou des portraits percutants qui font sens dans la lutte contre l’esclavage et pour les droits civiques. Sans conteste, le travail d’YZ poursuit des thématiques dont la ligne directrice est le sujet le plus complexe et le plus captivant : l’humain.