Les Giraudon, une histoire de famille liée au football

Dans la ville, quand on parle football, les esprits se tournent toujours vers la famille  Giraudon. Une fratrie dont les membres sont considérés comme des dieux du foot brennou. L’US Brenne Vendœuvres a plus de 80 ans.

Dans les années quatre-vingts, cette formation aux petits moyens  allait défier les plus grands clubs du département et de la région, se permettant même de disputer deux finales de la Coupe de l’Indre et en ramenant une à la maison en 1987. Au fil des années, le club a connu des hauts et des bas, pour finir par  perdre de sa superbe et rétrograder jusqu’en 4e division dans les années 2000.
Mais à Vendœuvres, il y a les Giraudon. Hervé  Giraudon, joueur des plus belles années, a pris le poste de président du club en 2000  et s’applique à faire revivre l’équipe jaune et rouge. Il s’inscrit dans une tradition familiale puisque son grand-père Robert Jean Giraudon a été le fondateur de l’US Brenne Vendœuvres en 1937. Quant à Cédric Giraudon, cousin d’Hervé, il compte trente années au club. Il a rejoint le président en devenant l’entraîneur diplômé à l’origine du renouveau.
Bénévolat, formation, recrutement de proximité et entraînements font la force de cette petite formation qui en six ans a gravi les étages et joue depuis l’an passé au plus haut niveau en  départemental, c’est-à-dire en 1re division. « C’est une équipe jeune, qui manque d’expérience et qui fait son apprentissage. Nous n’avons pas pu aligner notre équipe-type avec les absents sur blessures etc. Malgré notre place actuelle parmi les relégables, nous avons manqué parfois de rien pour prendre l’avantage. Notre qualification en Coupe de l’Indre pourrait nous redonner des ailes », explique Cédric Giraudon.
La Coupe l’Indre,
on y pense encore
Même si le club a perdu de son lustre, l’image de la Coupe de l’Indre qu’il a remportée voilà 35 ans demeure gravée dans les esprits. Au club house, à chaque fois que l’on en parle, les beaux souvenirs ressurgissent instantanément.
Après sa récente victoire et sa qualification 2 à 4 à Aigurande, une belle pointure de deuxième division, l’US Brenne Vendœuvres s’apprête à jouer un  quart de finale en Coupe, ce qui ne lui était plus arrivé depuis plus de trente ans.
Le staff technique ne se berce pas trop d’illusions et n’imagine pas remporter une deuxième coupe cette année. Mais l’idée fait son chemin. « Pour aller plus loin, tout dépendra du tirage. Il nous faut éviter Déols et Diors et après tout est possible. Il ne reste plus que des clubs de 1re division et nous sommes le Petit Poucet. Ce qui est certain, c’est que nous ne lâcherons rien, aussi bien en championnat qu’en Coupe », ont conclu les deux cousins, qui en profitent pour faire un clin d’œil à tous les bénévoles et les supporters.
Ils seront vite fixés : le tirage au sort a lieu ce soir.
Jean-Louis Viau

adidas AlphaBounce Release Date