Fil info
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex

Corrèze digital School inaugurée à l'Hôtel d'entreprises Initio

Formation

L’inauguration de Corrèze digital School a eu lieu hier à l’Hôtel d’entreprises Initio situé dans le quartier de Souilhac. Douze personnes composent cette première promotion d’apprenants aux différents métiers du numérique.
Le lancement de la Corrèze digital School a eu lieu hier après-midi en deux phases et en présence de François Hollande entre autres personnalités. Une première phase dans l’amphithéâtre de l’IUT de Limoges pour la partie discours et la seconde à l’intérieur  de l’Hôtel d’entreprises Initio qui héberge l’école, ses deux formateurs et ses douze premiers apprenants. D’ici le mois de juillet prochain en date du 15, jour de la remise des diplômes, ils seront tous devenus «des couteaux suisses du numérique» dixit François Becette, le chef de projet à la Corrèze digital School. «Je suis en charge de l’encadrement des apprenants au quotidien, de la gestion de la formation sous tous ses aspects administratifs, financiers et des relations avec les entreprises qui travaillent avec nous» précise François Becette. Ce dernier et une formatrice travaillent pour l’association CorrTech, Territoire numérique qui a  porté le projet de cette école de formation numérique solidaire aux méthodes pédagogiques innovantes. En effet, l’école repose sur une formation de Référent(e) digital en partenariat pédagogique avec Simplon.co sur le modèle du «Learning by doing».
«C’est l’apprentissage par la pratique. Plutôt que d’accorder une place importante à la théorie comme on peut le voir dans des formations plus académiques, on met l’accent sur des projets plus concrets et l’interaction avec des acteurs économiques locaux» précise le chef de projet. En guise de démonstration, un des apprenants, Olivier, a présenté en quelques clics un projet préparé en interne le «Street food Tulle» : une future application qui permettra de répertorier et localiser tous les lieux de restaurations sur la ville.
Les acteurs économiques locaux (public et privé) sont invités à leur confier des projets (site web etc). Si la demande est en lien avec la formation, une étude de faisabilité est effectuée pour affiner ce travail en commun. Cette relation est encadrée par une convention, sans obligation de résultat.
La formation est gratuite et accessible à toutes et à tous. Elle s’adresse prioritairement aux demandeurs d’emploi, aux personnes en insertion professionnelle. Cette formation qualifiante et à temps complet se destine avant tout à un public ayant une appétence pour le numérique.
«Ma conseillère Pôle emploi m’a présenté CorrTech. J’avais fait un bilan de compétences qui avait révélé que j’avais ma place dans le numérique» souligne Adrien 28 ans, venu d’Allassac.
De la pédagogie Simplon, il souligne «le travail de groupe. On n’est jamais tout seul. On apprend vraiment efficacement. On est préparé à tout ce qui touche au numérique si on doit créer un site, faire du référencement pour ce site, de la communication». «C’est un format réduit de leçons et tout le reste c’est de la pratique, de l’essai pour découvrir toutes les facettes d’un logiciel» poursuit Maxime, 26 ans, originaire de Bar.
«C’est un partage d’expérience, des profils complémentaires qui fait que certains maîtrisent un sujet et l’apprennent à l’autre. Il y a beaucoup d’entraide» complète Alban, la quarantaine.

*La formation a débuté le 15 novembre  et durera 7 mois dont un mois de stage en entreprise.  Une quarantaine de personnes avaient postulé à cette formation. Des demandes pour la prochaine promo sont déjà arrivées. Simplon.co est une entreprise d’économie sociale et solidaire (ESS)

Serge Hulpusch

Adidas Crazy BYW

Commentaires

Ce n'est peut-être pas la meilleure idée de s'habiller façon gestapo, surtout quand on est à l'extrême droite de la photo (ou dans la vie).

Pour faire plus stupide comme commentaire, il faut être soi même encre plus stupide ( et je reste poli)

... on peut faire plus stupide : le vôtre, qui est lui même moins stupide que vous.