Fil info
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6

Place publique

Le CETA, cousin du TAFTA c’est non !
Ghislaine BORDAS et Georges MARTEL, Corrèze
Depuis mai 2009, le Canada et l’Union européenne négocient dans le plus grand secret un accord de libre-échange dit de nouvelle génération. On l’appelle CETA pour Compréhensive Economic and Trade Agrément.
Copie conforme du TAFTA, le CETA aurait du être approuvé par le conseil des ministres du 18 octobre et signé le 27 octobre 2016, à Bruxelles, lors d’un sommet bilatéral entre le Canada et l’Union européenne. Puis le parlement européen et les parlements nationaux devaient en débattre et voter.
Le projet d’accord prévoit non seulement de supprimer les derniers droits de douane dans de nombreux secteurs dont l’agriculture, mais aussi d’harmoniser les différentes réglementations pour favoriser le commerce. C’est évidemment une autre façon de décrire le démantèlement de nos lois, de nos normes sociales, sanitaires et environnementales.
S’agissant de la partie agricole de l’accord, il va ajouter de la concurrence à un secteur déjà en crise en Europe. Dans les années qui ont suivi la signature de l’accord nord-américain ALENA, le Canada a vu disparaître 40% de son agriculture. Ce sont surtout les petites exploitations qui ont été touchées. Les éleveurs canadiens ont par exemple commencé à monter des filières spécialement dédiées à l’exportation en Europe.
Ce traité risque de conduire à la mise à mort de l’élevage européen, particulièrement l’élevage français. L’Union européenne a accepté des contingents annuels d’importation de viandes bovine et porcine qui vont détruire les filières françaises.
Le CETA sera également une catastrophe climatique, il enterre l’accord de Paris sur le climat.
Il ouvre totalement le commerce des matières premières
et de l’énergie entre l’Union européenne et le Canada. L’exploitation du pétrole bitumeux et du gaz de schiste est considéré comme la base du «miracle» économique canadien. Les entreprises européennes et françaises de l’énergie ont fait clairement savoir qu’elles étaient prêtes à saisir cette opportunité d’investissement. L’arbitrage investisseur-état va de plus rendre extrêmement difficile le passage de nouvelles lois plus strictes. Elles seront systématiquement attaquées par les multinationales.
Nous avons mené et gagné un long combat pour que cet accord soit considéré comme mixte, c’est-à-dire que l’on considère qu’il relève de la compétence de l’Union européenne, en matière de commerce extérieur, et de celle des États membres étant donné les conséquences larges qu’ils aura sur leurs futurs choix politiques. Cela implique qu’après sa signature par les chefs d’états et de gouvernement, il devra être ratifié par le Parlement européen puis par les Parlements nationaux. Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, s’est assuré que l’accord soit appliqué provisoirement après le vote européen. Les parlementaires nationaux devront donc se prononcer sur un accord déjà en vigueur, la pression sera énorme.
Les opposants au CETA ne sont pas les bienvenus au Canada. C’est le moins qu’on puisse dire. José Bové, député du parlement européen, a été bloqué à l’aéroport  de Montréal, alors qu’il était venu participer à une réunion sur l’«accord économique et commercial global» entre le Canada et l’Union européenne.
Ensemble, nous devons refuser le CETA, qui laissent passer les marchandises et déroule le tapis rouge devant les multinationales et bloquent les opposants au libéralisme économique.


Le concert de la honte : les silences de la Préfecture
MRAP, Limoges (87)
Le MRAP a appris qu’un concert par le groupe «Peste Noire» connu pour son idéologie proche des nostalgiques de l’étoile jaune doit avoir lieu en fin de semaine.
Selon le site Facebook, ce concert doit avoir lieu samedi 29 octobre entre 19 h et 22 h. Conformément aux habitudes de ce type d’organisation, le lieu n’est pas précisé (il est généralement indiqué 2 heures avant la manifestation) ; seul un itinéraire indiqué nous laisse penser que ce concert pourrait avoir lieu près du lac de Vassivière.
Une analyse de la propagande de cet organisme musical montre que Pest Noire actif depuis 2001 n’est pas monté sur scène depuis une petite dizaine d’année. Ce groupe inclut des musiciens skinheads «patriotes» affiliés au «Front des patriotes» et aux groupes rac/oï «lemocic» et «wolfangel» proches des «jeunesses nationalistes révolutionnaires», mouvement néo-nazi aujourd’hui dissous. En outre, l’affiche et le flyer montrent le blason «white aryan résistance» avec crâne borgne et croix celtique.
Le MRAP tient à rappeler qu’au terme de la loi, la diffusion et la propagande de support faisant l’apologie du nazisme est interdite. C’est la raison pour laquelle notre mouvement par une lettre au Préfet de la Haute-Vienne datée du 20 octobre a aussitôt exigé l’interdiction de cette manifestation. Sans réponse à ce jour.
 

Prime Hype DF 2016 EP