Soumis par Rédaction régionale le mer, 21/08/2019 - 23:09

Rentrée : pour qui les bonnes nouvelles ?

Certains vont prolonger leurs vacances ; ce sont les grands actionnaires des sociétés.
Le fonds de pension américain Janus Handerson révèle qu’en France, les dividendes qui leur ont été versés, ont augmenté de 5,3%. 46,06 milliards d’euros ont été payés soit un bonus de 2,3 milliards sur l’an passé. De quoi s’offrir quelques belles nuits supplémentaires dans les meilleurs palaces et des homards géants aux meilleures tables. Plus 5,3% : c’est une sacrée performance quand ont sait que la croissance ne dépasse pas 1,3 %. Cela revient à gagner plus sans globalement produire plus, et donc, à donner moins aux uns et plus aux autres. Qui sont les uns ? Qui sont les autres ?
Cet accroissement record des dividendes distribués permet au capitalisme français de décrocher une nouvelle fois le trophée de meilleur payeur européen… Devenue une machine à cash, la France est la destination européenne préférée des investisseurs états-uniens dont la réputation de requins n’est plus à faire. Leurs cibles privilégiées : la recherche et le développement, ce qui en dit long sur la valeur de nos chercheurs, leur efficacité et leur rentabilité.
Cette prouesse française s’inscrit dans un contexte mondial qui a vu tous les records battus en matière de dividendes partagés : 463,74 milliards d’euros pour le seul deuxième trimestre de
cette année !
L’internationale des actionnaires n’en finit plus de fêter cette manne tombée… des mains des travailleurs créateurs de ces richesses. Mais pour ces derniers, la tendance reste le régime sec comme le souligne l’ONG OXFAM France. « Comparés à l’an dernier, les dividendes versés au sein des pays du G7 ont augmenté trois fois plus vite que les salaires», précise l’organisation. « Les pays du G7 mettent en place des politiques qui favorisent le versement de dividendes notamment au détriment des salaires» confirme son porte-parole Quentin Parinello.
Le futur immédiat s’annonce sous les mêmes auspices si l’on en croit Janus Henderson, qui s’est fait une spécialité d’investir dans les secteurs à forts rendements immédiats. Le fonds de pension prévoit qu’en 2019-2020 les dividendes progresseront plus vite que la croissance économique mondiale qui devrait tourner autour de 3%.
A la lumière de ces constats et de ces prévisions, il faudra être attentif aux décisions prises ce week-end par les chefs d’Etat du G7 réunis à Biarritz. Car, son thème indiqué sur son site officiel* est  « Un G7 contre les inégalités » dont ils sont par ailleurs les promoteurs. Schizophrénie quand tu nous tiens!
C’est la rentrée. Les familles aux revenus plus que modestes bénéficieront « d’un coup pouce » de 0,3% du montant de l’Allocation rentrée, nous annonce France Info sur son site. En réalité, il n’y a pas plus de coup de pouce que de beurre en branches. L’inflation globale étant de 1,1%, c’est un coup de rabot de 0,8 % auquel a procédé le gouvernement. Le moins pour tous : une méthode très macroniste de lutter contre les inégalités !

* Site officiel du G7-Biarritz - Elysee.fr
https://www.elysee.fr/g7

André CICCODICOLA