Fil info
00:18Football : Réagir à Marseille ! -> https://t.co/OA7IEPAMcv
00:16Handball : Garder la dynamique -> https://t.co/DjvQgD2d7l
08:08[Recruter autrement] : Réussir le pari de l’emploi | https://t.co/kUFHTA92IN via

Bellac

Les derniers «Résistants» et leurs «Amis» réunis en assemblée générale.

L'ANACR présente malgré les manques

Il suffit de prendre le pas des anciens résistants, les tout derniers et leur Amis, ceux qui ont pris le relais de «ceux qui se sont levés», lors des cérémonies le long de la RN 145, RN...
© Droits réservés

De la gourmandise pour fédérer les anciens

C'est ainsi qu'une mode au démarrage purement électoraliste est passée dans les esprits comme un moment attendu de tous (à Bellac il faut avoir franchi le cap des 70 ans ou du moins 69...
Les élèves « adultes » de l’établissement CFPPA à Bellac

L’avenir de l’agriculture récompensé

De tout temps, quand on devenait paysan, agriculteur, éleveur (choisir le mot idoine) on était (tant homme que femme) issu du monde de ceux et celles qui travaillent la terre.Le monde a évolué, l...
Quand on a découvert le titre du rendez-vous artistique de début de saison, on n’a pu que se poser des questions : « Je n’ai pas peur », spectacle mêlant des marionnettes (manipulées en tri-dimension) et trois manipulateurs-comédiens.

Surprise, mais c’est le travail inlassable de Christine Moyns en charge des jeunes publics, les profs de français et   instituteurs avaient eu accès à un pré-travail, au livre dont est issu le travail de scène (« Je n’ai pas peur » de Niccolo Ammaniti,    éditions Grasset) et pu apprécier le trav

Depuis le dernier conseil municipal, il a été acté que l'office municipal de jumelage n'existait plus et qu'il fallait créer, comme quasiment partout, un comité de jumelage où des personnes de la «société civile» seraient majoritaires par rapport aux élus locaux.

C'est le cas pour ce dernier exemple des sapeurs-pompiers qui, à Bellac, sont volontaires et commandés par le chef Gérard Puygrenier, parfaitement encadré d'hommes et femmes d'expérience qui, de plus, comme les personnels «de rang» sont sans cesse en formation, car le monde l'exige ainsi.

Pendant la cérémonie de la Sainte-Barbe au Centre de Secours de Bellac, dans l'un des cinq discours prononcés on a appris que 2017 était la 40e année de présence des femmes dans le corps des sapeurs-pompiers.

Le Cloître est reconnu salle spécialisée dans les théâtres d’objets et d’ores et déjà, enfants, ados et adultes ont «reçu des claques».

2017 sera donc année électorale. Doublement et à des niveaux de responsabilité qui orienteront le pays pour quelques années et voir plus encore.

Pour les plus gourmands, la pâtisserie Faye, place du Palais, ça active des souvenirs sucrés de haute qualité.
Mais comme bien des commerces bellachons, il n'y avait hélas plus rien mais le lieu avait été retapé et avait accueilli déjà de bien belles expositions.

BELLAC

A Bellac, dans les anciens locaux de la gendarmerie mobile, dans ce que l'on appelait le casernement des Vieux  Blats, on entend, plusieurs fois par semaines, notamment le samedi matin différents sons et à leur qualité on sait que ce sont là de jeunes ou moins jeunes pratiquants.

Bellac

Comment mieux entamer un papier de «critique» qu'en félicitant les... spectateurs.

Il fallait juste attendre les premiers frimas (bien que les températures soient étonnamment douces) afin que les belles images du plus célèbre des calendriers associatifs de Bellac paraissent.

Pages