Fil info
18:53Châteauroux : Beaux-Arts : demandez le programme ! -> https://t.co/iY76ytM6BT
18:52Indre : Contre « la rentrée des casses » -> https://t.co/Iu1foWLqg0
15:54Indre : La troupe des trois vallées jouera « Feu moi-même » samedi -> https://t.co/oK0uv5muhv
15:53Indre : Malgré une mauvaise météo, la 36ème foire primée a été une réussite -> https://t.co/rQbpLW08t3
19:50Indre : Le CRIA 36 poursuit sa lutte contre l’illettrisme -> https://t.co/zybvYNi1yL

Bellac

© Droits réservés

Enfants... soyez artiste!

Le théâtre du Cloître est presque adulte avec l'ouverture de sa 16/17e saison. Le Festival de Bellac est «ancien», mais de ces deux grands qui offrent des rendez-vous annuels ou...
Il faut parfois survoler nos lieux de vie pour les mieux connaîter comme ici le «vieux Bellac».

Ces 16 et 17 septembre... le «Patrimoine» est ouvert

Comme pour la «Fête de la Musique» en juin, les «Journées du Patrimoine», c'est pour la mi-septembre. Les scolaires, les sportifs, les politiques... tout le monde est...
S’il y avait moins de bêtes à l’achat, la foire reste la plus importante de l’Hexagone.

élevage ovin: incontournable «Foire de septembre»

Les très très nombreuses personnes qui s'étaient rendu mercredi 6 à la première journée de TechOvin avaient été doublement surprises. Qualité technique des rencontres, poids économique de l'...
C'était le premier samedi d'avril journée portes ouvertes en matinée et il faut le dire, tout le monde avait joué le jeu. Elèves, personnel d'encadrement, personnel enseignant étaient en nombre, très disponibles et équipés de matériel de communication

Que ce soit le mot de la proviseur, Mme Laffitte qui résumait bien «Je peux donc résumer le travail de l'équipe en trois mots: accueil des lycéens à l'externat comme à l'internat; exigence dans le travail attendu par les élèves comme dans le respect des règles de vie au lycée et l'assiduité et am

Comme beaucoup d'établissement en cette période de second trimestre scolaire, le lycée des métiers de l'énergétique, du climatique du bâtiment et du développement durable (rien que cela!) a fait ses journées portes ouvertes fin mars-début avril.

M.

S'il est un lieu magique où nous aimons à nous rendre pour «ressentir l'âme d'une cité», c'est bien l'école Jolibois, nichée entre le casernement des gendarmes mobiles et ces grands immeubles qui, malheureusement, sont en partie vides. Signe tangible d'un

Et pourtant, depuis des années l'équipe pédagogique (instits, ATSEM) s'investit chaque fois que l'OCCE, Office Central de Coopération à l'Ecole propose, en partenariat avec «Le Printemps des Poètes» une... semaine d'actions.

Voilà, c'est fait! La commerçante la plus ancienne (on parle là bien sûr en années de présence) du marché hebdomadaire place du 138e-RI, Babeth, a «tiré sa révérence».

L'habitude culturelle a été prise depuis des années, lorsque une «maîtresse de maternelle», Mme Minaret, curieuse comme une belette, avait découvert l'idée artistique de Joëlle Gontier, plasticienne : «La Grande Lessive».

Début de l'histoire, on stimule les enfants pour réaliser des œuvres d'art entrant dans un espace de 21x29,7 que l'on plastifie (on ne sait jamais, il peut pleuvoir et il y a souvent des collages) et au bout du bout, on affiche toute cette création sur des fils, comme une....

l faut être passionné d'histoire locale pour comprendre le comment et le pourquoi de la présence de l'ANACR en nombre et en lieux (Bellac, Cieux...) sur le nord de la Haute-Vienne.

Il suffit de prendre le pas des anciens résistants, les tout derniers et leur Amis, ceux qui ont pris le relais de «ceux qui se sont levés», lors des cérémonies le long de la RN 145, RN 147, monts de Blond, Mas de Chaume... pour comprendre les racines de notre histoire contemporaine.

Depuis le début des années 1970, une «mode» s'est répandue en France, dans quasiment toutes les communes, le «repas – ou colis – des anciens».

C'est ainsi qu'une mode au démarrage purement électoraliste est passée dans les esprits comme un moment attendu de tous (à Bellac il faut avoir franchi le cap des 70 ans ou du moins 69 consommés). Certains, peu amènes voulant même que ce soit obligatoire.

De tout temps, quand on devenait paysan, agriculteur, éleveur (choisir le mot idoine) on était (tant homme que femme) issu du monde de ceux et celles qui travaillent la terre.

Quand on a découvert le titre du rendez-vous artistique de début de saison, on n’a pu que se poser des questions : « Je n’ai pas peur », spectacle mêlant des marionnettes (manipulées en tri-dimension) et trois manipulateurs-comédiens.

Surprise, mais c’est le travail inlassable de Christine Moyns en charge des jeunes publics, les profs de français et   instituteurs avaient eu accès à un pré-travail, au livre dont est issu le travail de scène (« Je n’ai pas peur » de Niccolo Ammaniti,    éditions Grasset) et pu apprécier le trav

Depuis le dernier conseil municipal, il a été acté que l'office municipal de jumelage n'existait plus et qu'il fallait créer, comme quasiment partout, un comité de jumelage où des personnes de la «société civile» seraient majoritaires par rapport aux élus locaux.

Pages