Issoudun

Sauf gel intense ou grosse neige, il devrait y avoir beaucoup de truffes !

Le 15ème marché de la truffe, c’est le 17 décembre au PEPSI

Le quinzième marché de la truffe marque chaque année à Issoudun le début des ventes publiques de détail des truffes de Champagne berrichonne, Indre et Cher. Il ouvre en quelque sorte le « ban...
Une rentrée chargée pour les maires de la CCPI.

CCPI : des orientations budgétaires qui relèvent d'un tour d'équilibriste

C'est le moins que l'on puisse dire, lors du point presse de rentrée des maires de la communauté de communes du pays d'Issoudun, le président André Laignel a annoncé une multitude de...
© Droits réservés

La ville mise sur les économies d'énergies

Depuis de nombreuses années, Issoudun et son maire, André Laignel, ont engagé une politique résolument tournée vers la transition énergétique, un objectif important pour la planète.Une étape...
Loisirs

Depuis une trentaine d'années, les Rabouilleux fabriquaient eux-mêmes leurs sabots. Mais dimanche pour la fête de l'été, ils ont reçu un vrai sabotier, Jean-Claude Chaumeau, de Chéniers (Creuse). Pour cela, un frêne a été abattu et tronçonné.

Culture

Hervé Pépion a pris les rênes de l'Etablissement public de coopération culturelle d’Issoudun (EPCCI).

Social

Un nouveau dispositif voit le jour sur Issoudun, CitésLab qui va aider à concrétiser les idées des habitants des quartiers concernés dans le cadre du contrat de ville et favoriser ainsi la création d'entreprise.

Maison de retraite

L'inauguration de la première tranche de travaux de la maison de retraite "Les Reflets d'Argent" jouxtant le Centre Hospitalier de la Tour Blanche s'est déroulée ce samedi.

La météo annonce de la grisaille pour ce long week-end de l’Ascencion. Qu’importe car à Issoudun on va en voir de toutes les couleurs ! C’est en effet le thème des 21èmes Fêtes de la Tour blanche.

Le mot d'ordre est lancé pour cette vingt-et-unième édi-tion des Fêtes de la Tour Blanche qui se déroulera sur quatre jours dans la cité issoldunoise.

Trois quartiers d'Issoudun (Les Bernardines, Nation et Colombier) vont bénéficier de nouveaux moyens.

Hier, à l'appel des sections syndicales CFDT, CGT et du parti Communistes Indre, un grand rassemblement avait lieu devant l’usine.

Plus de 150 personnes sont venues soutenir Daniel Richard, délégué syndical CGT dans l'entreprise et qui serait victime d'un abus de pouvoir. Ce dernier a reçu hier une lettre de l'inspection du travail confirmant la volonté de la direction de le licencier.

Le week-end passé, au centre des Congrès se tenaient les assises de la santé réunissant tous les acteurs du secteur du pays d'Issoudun et de Champagne berrichonne.

Le feuilleton Trigano est loin de s'achever. Hier avait lieu une réunion extraordinaire du comité d'entreprise avec un seul point à l'ordre du jour : le licenciement du délégué syndical CGT Daniel Richard.

Pages