Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

La Châtre

© Droits réservés

De jeunes artistes en herbe et... en feuilles

Accueillis rue d’Olmor, dans les nouveaux locaux des membres du groupement de la Vallée noire de Familles rurales, Antonio, Marcel, Robert, Manon, Maël, Matisse, ont, pour la première fois,...
© Droits réservés

Soirée cabaret première du nom le 9 novembre

Toutes sortes de divertissements, régulièrement ou ponctuellement proposés, et de multiples partenariats contractés en ce sens, sont à mettre à l'actif de « La Châtre en fête », le...
© Droits réservés

Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets

Les élèves de six classes de l’école primaire publique Maurice-Rollinat (114 élèves) sont allés, entre le 30 septembre et le 4 octobre, aux environs très proches de leur établissement pour...

De manière multiforme, à destination des adultes autant que des enfants, la vie culturelle demeure en permanence intense en Vallée noire, la période des fêtes de fin d'année n'en constituant qu'un bref arrêt.

Pour fêter dignement la sortie de son premier album, Polymorphonie, et en soutenir son financement, Amapola prépare une soirée festive le 27 février, à partir de 19 h, à la MJCS.

Le président fondateur de la société halieutique a annoncé son intention de démissionner de son poste.

Depuis quatorze ans, ce qui correspond avec l'entente cordiale qui depuis s'est pérennisée entre le Lions club castrais et Denis Carrasco, professeur d'arts plastiques, un concours d'affiches symbolisant un désir de paix universel a été instauré.

L'amicale des donneurs de sang bénévoles de La Châtre et sa région compte 144 membres. Elle est présidée par Jean-Michel Pirot, le vice-président étant Bernard Bruneau.

L'association des Sonneurs de la Vallée noire, fondée en 1984, a tout d'abord été présidée par le regretté Pierre Chabenat, l'un de ses fils, Guy, lui ayant succédé.

Le temps s'écoulant depuis la fin du siècle dernier qui a vu l'établissement de fuseaux routiers passant au large de l'agglomération castraise (par Montgivray, Le Magny, Lacs et Briantes) ainsi que des décisions prises, d'abord fermes, assorties d'un financement chiffré alors à 35 millions de fra

La municipalité castraise emploie quatre-vingts agents à temps complet ou partiel ; soixante sont titulaires. A leur égard, une manifestation à la fois officielle et sympathique se déroule au début de chaque année.

Fondée ex nihilo il y a quatre ans par Daniel Jarreau qui depuis le début la préside (secrétaire : André Yorke, trésorier : Gérard Caumon), l'association des jardins familiaux a compté dix-neuf locataires (tarif : 20 euros s'ajoutant à une cotisation de 10 euros) d'autant de parcelles de terrain

Solidarité

Un étranger, c'est un ami que l'on ne connaît pas encore.

Pages