Fil info
20:21 Belle brochette de vainqueurs
18:35 Une délégation était reçue cet après midi à l'Elysée. S'ils ont pu apporter leur argumentaire les salariés... https://t.co/MmkW7ksHSk
18:29 les salariés sortent amers de la réunion à l'Elysée. Le président n'est pas venu et rien n'en est sorti. "C'es… https://t.co/g6WceuNFDs

La Châtre

Le déjeuner s'est prolongé sous l'impulsion  de l'orchestre musette de Quentin Laroche.

Jamais autant de confréries au chapitre des Culs d'ours !

Quelles que soient la quantité et/ou la qualité des crus produits à la fin de l'été dans sa vigne conservatoire située sur le territoire magnicois, au lieudit Beauregard, par la confrérie des...
© Droits réservés

FaRanDoLe a versé 7 352,65 e aux écoles publiques castraises

Foyer de rencontre pour ses 160 membres (cotisation : 5 e) et vectrice d'animation populaire, l'association FaRanDoLe a pour objectif de soutenir financièrement les actions internes décidées...
© Droits réservés

Jean-Michel Degay accède à la tête du pays

Réunis lundi dans la salle de la chapelle des capucins, 84 délégués (sur 112) du syndicat mixte du pays de La Châtre ont mis sans surprise à la tête du syndicat, en se prononçant en sa faveur par 79...

Dans le cadre de la semaine d’information sur la santé mentale, des résidents et des soignants d’Algira, à Orsennes, ont dialogué avec le public, sous la houlette des porteuses du projet « Autour du regard ».

Dans le cadre de la semaine d’information sur la santé mentale, des résidents et des soignants d’Algira, à Orsennes, ont dialogué avec le public, sous la houlette des porteuses du projet « Autour du regard ».

Le club philatélique castrais compte actuellement vingt et un membres (deux ayant adhéré récemment) dont trois sont de tout jeunes gens.

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, le comité local des « Femmes solidaires » propose, le samedi 12 mars, à 17 h, à la Maison des jeunes, de la culture et des savoirs (au n°16 de la rue de Latouche), une représentation de la pièce Les Z'en trops interprétée par la co

Les Femmes solidaires perpétuent le véritable combat mené pendant la Seconde Guerre mondiale par l'Union des jeunes filles de France (d'abord clandestine puis officiellement fondée en décembre 1944) devenue, lorsque la paix fut revenue, l'Union des femmes françaises.

Le lancement d'un projet intitulé « Bien vivre avec son diabète » et qui s'achèvera à la fin du mois a eu lieu hier matin au collège George-Sand.

Samedi, la journée portes ouvertes annuelle aura mobilisé l'ensemble du personnel de cet établissement.

Vendredi dernier, à la fin des cours, dans le foyer principal du collège George Sand, les cent-quatre-vingts élèves concernés par l'obtention d'un stage étaient invités à remercier les entrepreneurs qui leur ont récemment permis de progresser dans leur parcours éducatif.

De manière multiforme, à destination des adultes autant que des enfants, la vie culturelle demeure en permanence intense en Vallée noire, la période des fêtes de fin d'année n'en constituant qu'un bref arrêt.

Pour fêter dignement la sortie de son premier album, Polymorphonie, et en soutenir son financement, Amapola prépare une soirée festive le 27 février, à partir de 19 h, à la MJCS.

Pages