Fil info
18:59 — Bergerac : Et le Stella Jeunes Bergerac se remit en piste... et raccrocha à l’histoire... -> https://t.co/lLVKUHqAT9
18:31 — Agonac : Mais que les routes de la Dordogne sont étroites, décidément -> https://t.co/Ywtz39hehz
18:10 — Coulounieix-Chamiers : Un SCoT politique… et c'est exprès -> https://t.co/KSfx5UGO8K
16:55 — RT : [Communiqué ] Plusieurs membres de la observatrices des pratiques policières et dûment identifiées avec l… https://t.co/w1gDRINRvH
16:51 — Périgueux : Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est bon, on le reste -> https://t.co/zIyxCzRdAn
15:24 — Coulounieix-Chamiers : Entendre l’Etat... parfois -> https://t.co/kWzlDbG7Al
13:56 — C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21 — Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18 — RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18 — RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17 — RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16 — RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26 — Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17 — Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08 — Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG

Le Blanc

© Droits réservés

Bob’Arts : dans les coulisses du festival

Le festival Bob’Arts s’est dĂ©roulĂ© tout le week-end, au Blanc. De nombreux artistes et ateliers ont animĂ© cette 7ème Ă©dition.Vendredi dernier, en fin d’après-midi, Wilfried Robin,...
© Droits réservés

Jérémy Bertin a fait son trou

Installé depuis bientôt deux ans au 15, rue Saint Lazare, Jérémy Bertin, tatoueur professionnel, commence à être connu, reconnu et apprécié des amateurs.Désormais, la clientèle dépasse largement la...
© Droits réservés

Audit, étude, quel avenir pour l’hôpital blancois ?

Le comitĂ© de dĂ©fense des usagers de l’hĂ´pital du Blanc est en alerte rouge ! En effet, sous la responsabilitĂ© du Docteur Jean-Luc Condamine, le Centre National de l’Expertise...

Depuis le début du mois, les entreprises s'activent pour que la deuxième tranche des travaux place de la Libération soient terminés pour la Foire de la Saint-Martin.

Ça « bossait » dur mercredi après-midi au cinéma Studio République ! En effet, il s'agissait pour l'équipe de préparer et de finaliser le programme de la « Demon's Night n°5 », qui aura lieu mercredi 30 octobre, à partir de 20 h 30.

Samedi matin, il régnait une belle effervescence sur le stand de « Nous voulons des coquelicots », le mouvement initié au niveau national par Fabrice Nicolino, journaliste et écrivain, pour l'arrêt immédiat et total de tous les pesticides de synthèse.

Demain matin, un rassemblement en faveur d’un monde sans pesticide est prévu sur le marché.

En plaçant deux de ses coureurs aux premières places étape et général le cyclisme Creusois a le sourire.

Ce jeudi, Jean-Michel Mols, président du Comité de défense des usagers de l'hôpital, Annick Gombert, maire et conseillère régionale ainsi que Jean-Paul Chanteguet, président du PNR, ont tenu à réagir après la parution dans la presse d'un article relatant les propos de Frédérique Gerbaud, sénatric

À la suite d’un grave problème de santé, Clarisse Sabard s’est mise à écrire des romans et sa vie a changé. Blancoise d’origine, elle vient retrouver ses racines.

Le collectif « C’est pas demain la veille », récemment créé, organisait ce vendredi sa toute première action au lendemain de la fermeture du service maternité du Blanc sans l’assurance qu’il rouvre en septembre.

La sirène du centre de secours a retenti, le curé a fait sonner les cloches, les ambulances locales ont elles aussi « donné de la voix » dans les rues,
et la mairie s’est drapée de noir en signe de deuil.

SANTE

Lundi, à 18 heures 30, habitants du territoire, élus, tous solidaires et fortement mobilisés, ont répondu présent à l'appel du Comité de défense des usagers du site hospitalier du Blanc et de la mairie, pour dire une nouvelle fois, de manière ferme et catégorique un grand « NON » à la fermeture d

Pages