Région

Face-à-face tendu dans ce conseil de surveillance où les grévistes  ont fait irruption hier pour dire leur colère.

Ils ne sont pas restés sur leur faim

Il est 9h30 quand les trois grévistes de la fin (le quatrième a dû reprendre son travail..., le ventre vide) partent en tête d’un cortège d’une centaine de militants.Au 5e jour de leur...
On est encore loin d’une baisse significative.

Les catégories A, B, C toujours mal loties en grande région

Les chiffres du chômage, tombés hier, montrent une augmentation pour les trois catégories A, B, C pour le mois de février en Nouvelle Aquitaine.En effet, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de...
Ces neuvièmes journées auront lieu à la salle plénière du conseil départemental de la Haute-Vienne.

Deux jours pour parler d’actes méconnus du régime franquiste

Pour ces neuvièmes journées   mémorielles consécutives, les membres de l’association Ateneo republicano du Limousin ont choisi deux thèmes transversaux : «les femmes sous le...
Ils ne sont pas forcément jeunes et occupent 1,2% de l’emploi salarié de la grande région. Ceux qu’on appelle les saisonniers se concentrent surtout dans le tourisme et dans l’agriculture.

Des emplois peu qualifiés, surtout durant la période estivale. Mais si les saisonniers sont dans l’imaginaire collectif des jeunes occupant là un job d’été, ils sont constitués à 60% de ce que l’Insee nomme des salariés modestes.

Bravant la pluie et la morosité ambiante, quelques centaines de personnes ont défilé hier à l’appel de la CGT pour la défense du tissu industriel du pays et de ses services publics.

Inverser la tendance. Revendiquer un autre type de société, avec un tissu industriel qui cesse enfin de s’effilocher et des services publics dignes de ce nom comme fers de lance de l’aménagement du territoire.

Hier, des salariés et des représentants du personnel ont entamé une grève de la faim dans le hall du CHU pour dénoncer le sous-effectif chronique dont souffre l’hôpital régional universitaire.

«J’avoue que j’ai la boule au ventre. On va rester ici dans ce couloir 24h sur 24 et l’ai un peu l’impression d’entrer en prison. C’est un cri de rage à la hauteur de la souffrance qu’endurent les collègues au quotidien. Voir les collègues pleurer, moi je n’en peux plus.

Haute-Vienne

Les 25 et 26 mars, Philapostel Limousin va organiser le championnat interrégional jeunesse de philatélie à la salle des fêtes de Sauviat-sur-Vige. Également au programme : l’annuel congrès jeunesse des philatélistes du massif central.

C’est à Saint-Sulpice-Laurière en Haute-Vienne que l’association Urgence Polt a tenu son conseil d’administration samedi, au lendemain du comité de concertation pour un schéma directeur de la Ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse réuni

L’association que préside Jean-Claude Sandrier n’avait pas choisi Saint-Sulpice-Laurière au hasard.

Débat en Haute-Vienne

C’est autour de cette question qu’est organisée ce mardi une réunion publique à la Maison du temps libre d’Isle (87). Robert Savy, ancien président de la région Limousin viendra débattre d’une réforme territoriale toujours controversée.

Littérature

L’auteur Pierre Frémont a déjà à son actif quatre romans policiers avec le Limousin en toile de fond : «Un salon au salon», «Nids de vipères», «Requiem pour un enfoiré», aux éditions «Le bruit des autres», et le petit dernier, «Tour de cochons sur le plancher des vaches», aux éditions Black-Out.

Yves Josset, pianiste passionné de musique et de culture, part une fois de plus en tournée aux Etats-Unis pour des concerts et des master class, avec le saxophoniste Jean-Michel Goury et de bien belles partitions.

Cette tournée passera par quatre villes américaines. Avec Jean-Michel Goury, professeur de saxophone au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, le Creusois d’adoption Yves Josset entretient une belle complicité musicale.

Nécrologie

Le peintre Henri Cueco est mort ce week-end à son domicile parisien. Il avait 88 ans. Ses dernières années ont été assombries par la maladie d’Alzheimer.

Hier à la station de Lanaud, la chambre régionale d’agriculture tenait son assemblée générale. L’occasion de revenir sur l’action menée après une petite année d’existence.

Sécheresse, grippes aviaires, filière viande en crise, aides de la PAC toujours bloquées dans les tuyaux de l’administration...

Pages