Fil info
16:56Sarlat-la-Canéda : Une manifestation qui en appelle d’autres -> https://t.co/pfmMrORjcm
16:23Les cheminots creusois ont rejoint leurs collègues de toute la grande région pour une manifestation à Bordeaux ce j… https://t.co/EV5PiECRWf
15:55Boulazac : Conseil municipal : la voie verte n’avance pas -> https://t.co/aFlcIQbHLC
13:29RT : Il y a 5 ans, je passais mon bac. J'avais 10 de moyenne en Terminale. Avec le système actuel, je n'aurais pas été a… https://t.co/keoZpVf5Fw
12:33RT : Mobilisation des salariés de France fermetures à Boussac depuis ce jeudi matin.
11:49Ségur-le-Château : 300 enfants sur le P'tit Tour USEP -> https://t.co/xCphey1Iz5
11:34Mobilisation des salariés de France fermetures à Boussac depuis ce jeudi matin.
01:15l'annonce de la projection sur la Colombie dans l' https://t.co/Z08ZBTJz1O
21:56Neuvic : 24 heures de Bal folk en Limousin, c’est ce week-end au Mialaret ! -> https://t.co/RrIWC0oF95
19:38Il y a un an, les salariés de GM&S Industry, sous-traitant automobile à La Souterraine, manifestaient devant le tri… https://t.co/RJRTzWCRoV
18:11Intérêt du fauchage tardif du : 10 ou 11 espèces d’orchidées sur 50 mètres de bord de ro… https://t.co/QOkSQD5lC0
17:49Montignac : Quatre mois ferme pour un récidiviste -> https://t.co/rbvCXPtOhn

Région

© Droits réservés

Le sentiment d'abandon toujours prégnant chez les salariés

Il y a un an, les salariés de GM&S Industry, sous-traitant automobile à La Souterraine, manifestaient devant le tribunal de Poitiers pour sauver leur usine. Un an plus tard, une vingtaine d...
© Droits réservés

Ils mettent du bio en bocaux

Il ne s’agissait pas d’écouler quelques invendus d’été mais bien de proposer des légumes savoureux toute l’année lorsque des maraîchers ont décidé de se réunir pour...
© Droits réservés

Chausson cherche indication

Qui n’a pas ou n’a pas eu sa paire de charentaises, cette pantoufle si confortable et si chaude qui fait le bonheur de nos pieds quand arrivent les frimas.Ce sont donc six entreprises...
Creuse

De la Zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes à Faux-la-Montagne, on compte plusieurs centaines de kilomètres. Et pourtant.

prix sony-labou-tansi

Créé en Limousin en 2003, le Prix Sony-Labou-Tansi qui accueillait jusqu’alors plus de 700 lycéens des académies de Limoges, Bordeaux et Poitiers, prend son essor en Nouvelle-Aquitaine où ils seront cette année  plus de 1300 à participer au vote.

Procès du "groupe de Tarnac"

Après avoir été poursuivis pour terrorisme, peuvent-ils être relaxés? Le tribunal correctionnel de Paris rend jeudi son jugement au procès du "groupe de Tarnac" marqué par la défense juridico-politique des prévenus, dont Julien Coupat.

Faune

L’hiver 2016-2017, Yves et sa sœur Simone de Launay, éleveurs ovins à Eymoutiers (87) perdent plusieurs bêtes à quelques semaines d’intervalle. Se pose la question d’un chien divaguant qu’ils ne retrouvent pas... Fait rarissime.

Haute-Vienne

A l’appel du syndicat FO, près d’une centaine de salariés de Steva (Bessines-sur-Gartempe), se sont rendus en convoi jusqu’à la préfecture de Limoges.

social

Les cheminots entamaient hier leur quatrième jour de grève pour s’opposer à la réforme de la SNCF,  alors que dans le même temps, à l’Assemblée nationale arrivait la première l

Le lancement des 75 ans de L’Echo a eu lieu ce jeudi salle du temps libre à Limoges en présence des amis, correspondants et soutiens indéfectibles de notre titre.

C’est par l’inauguration de l’exposition itinérante, fil rouge retraçant les temps forts de son histoire de 1943 à  nos jours, qu’ont été lancées hier les festivités du 75e anniversaire de notre titre, en présence de ses amis et soutiens salle du temps libre à Limoges.

Haute-Vienne

Hier à l’appel du syndicat FO de l’entreprise Steva, située à Bessines-sur-Gartempe, les salariés ont mené une opération escargot sur l’A20 avant d’aller bloquer le rond-point de La Croisière, carrefour entre la Creuse et la Haute-Vienne.

La mobilisation des cheminots prend de l’ampleur avec hier à Limoges, près de 700 manifestants contre la réforme ferroviaire.

«C’est dans la rue que ça se passe !». Dès 10h hier matin, une foule dense s’est retrouvée devant la gare de Limoges pour la deuxième journée revendicative contre la réforme de la SNCF, à l’appel de l’intersyndicale des cheminots.

Pages