Fil info
12:06Un incendie a touché un bâtiment de la place Bonnyaud cette nuit aux alentours d'1 heure du matin. Le 3e étage et... https://t.co/Wzrv6o5eK1
09:16Dans notre édition aujourd'hui : - Plateau de Millevaches : Armand Gatti à l'honneur pour un week-end de théâtre... https://t.co/enrdFYZizY

Région

© Droits réservés

La lutte contre le cynips du châtaigner, c’est maintenant

La nouvelle campagne de lâchers de torymus contre le cynips du châtaignier, qui ravage les productions dans le grand bassin du Sud-Ouest vient de débuter. 850 opérations sont en cours en ce moment....
Ces trois jours seront l’occasion de rendre hommage à Armand Gatti.

Armand Gatti à l’honneur pour un week-end de théâtre

Du 5 au 7 mai, l’association le Refuge des Résistances Armand Gatti et l’association Autrement Dit proposent une série de représentations théâtrales et chorales.Né en janvier 2008, le...
Une délégation a été reçue par le président du tribunal de commerce de la Creuse

Ne rien lâcher jusqu’au bout !

Le 5 mai approche à grand pas. Pour les salariés de l’usine sostranienne GM&S Industry en redressement judiciaire depuis décembre, l’inquiétude grandit de jour en jour surtout que...
haute-vienne

Hier à Limoges, un comité de soutien pour le TGV à Limoges tenait réu-nion au buffet de la gare des Bénédictins.

Ferroviaire

En octobre dernier, François Hollande, de passage à Brive, relançait le projet contesté de ligne à grande vitesse entre Poitiers et Limoges.

Son univers décoratif mêlant poésie vintage et esprit industriel fait le buzz sur la toile. Créatrice et chineuse installée dans sa maison-atelier de Nexon, Nadège Peyrazet a monté voici un an et demi sa marque, Gabalsan

Quelques grammes de finesse... C’est un univers délicat  que composent les créations de Nadège Peyrazet sous la griffe Gabalsan. Légères comme des plumes, parfaitement superflues mais de plus en plus prisées sur un périmètre de plus en plus large.

L’économie, la formation, le patrimoine et le tourisme étaient au cœur du déplacement d’Alain Rousset autour de la filière Cuir en Dordogne et en Haute-Vienne hier.

En Dordogne, Alain Rousset s’est rendu au Pôle d’excellence du cuir et du luxe, à Thiviers, où il a assisté à la première assemblée générale du Cluster Réso’Cuir Nouvelle-Aquitaine. Créée le 22 novembre dernier, cette association émane d’un constat.

Haute-Vienne

La troisième édition du Forum des membres adhérents du SILPC se tient aujourd’hui et demain à la coupole d’Ester technopole sur le thème de «La confiance numérique en santé».

Cette année, le programme Erasmus souffle ses 30 bougies. Depuis son lancement, il a permis à 3,3 millions d’étudiants européens de partir à l’étranger pour découvrir d’autres cultures, apprendre une autre langue et faire la connaissance de gens venant d’

Ambiance détendue au Lord John. Une quarantaine d’étudiants, tous équipés d’un stylo et d’un papier se promènent dans la salle. Le jeu : «Trouve quelqu’un qui... parle trois langues». Pas trop difficile, vu qu’ ils viennent des quatre coins du monde.

santé

A l’occasion de la semaine nationale du rein du 6 au 12 mars et de la journée mondiale du rein le 9, l’AIR Limousin, l’ALURAD et le service de néphrologie, dialyse, transplantation du CHU de Limoges s’associent pour promouvoir le dépistage des maladies rénales chroniques et sensibiliser la popula

La France va accueillir le mondial des tondeurs de moutons et c’est en Haute-Vienne que ça va se passer, dans la commune du Dorat au nord du département, en juillet 2019.

Entre 30 et 35 nations, un peu plus de 300 athlètes et une ribambelle de moutons : la France a décroché  le droit d’accueillir le mondial de tonte de moutons. Comme nous l’avons écrit à plusieurs reprises, le championnat du monde de tonte de moutons aura lieu au Dorat en juillet 2019.

social

Hier matin Arnaud Raffier, secrétaire général  du livre Filpac CGT et Nicolas Faucher, secrétaire fédéral Filpac CGT ont fait un point de situation sur Rivet.

A l'heure de la production industrielle du cochon, le Limousin propose un produit totalement opposé et qui ne connaît pas la crise.

Aujourd’hui il y a le porc industriel, abattu à cinq mois et demi et qui pèse moins de 100 kg. Il est caractérisé par une très mince couche de graisse puisque les habitudes alimentaires ont évolué. Après des années juteuses la filière connaît bien des difficultés actuellement.

Pages