Fil info
15:27 — RT : Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:27 — RT : Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
15:26 — Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:25 — Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
01:11 — DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17 — Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11 — Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09 — Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34 — Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32 — Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31 — Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52 — RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36 — Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly

Basket

© Droits réservés

Les dés sont jetés

Les hommes de Claude Bergeaud se retrouvent pour la première fois de leurs existences en finale de la coupe de France face à Strasbourg. Dans un véritable tourbillon, les Périgourdins sont en...
© Droits réservés

DĂ©faite(s) interdite(s)

Le CSP étant club accueillant, nul doute que ce soir à Beaublanc, on entendra la phalange des supporters boulazacois qui auront fait, malgré l'inquiétude au classement, le plus court déplacement...
© Droits réservés

Une triple frustration

Comment ne pas ĂŞtre triplement dĂ©faits du cĂ´tĂ© limougeaud au sortir d'une rencontre que les hommes de Choulet, en pleine spirale positive, ont Ă©tĂ© « très heureux » d'arracher....
BASKET - PRO A : Antibes - Boulazac

En se déplaçant à Antibes, les hommes de Claude Bergeaud doivent se mettre immédiatement dans le dur pour rester hors de portée de la zone de relégation à deux journées de la fin de la phase aller.

BASKET - EUROCUP (TOP 16) : Limoges CSP - Unics Kazan

Kazan, présenté comme « les intouchables » a eu très peur, sur son terrain face à une ASVEL qui, bien que très complète, n'écrase pas le championnat hexagonal.

Le CSP avait à affronter deux difficultés hier soir. Une équipe montée de Pro B en gardant les meilleurs éléments (dont l'épouvantail Peackok), mais aussi gérer une dose importante de compétition...

Vilnius est reparti de Limoges en montrant que la formation dans les grands pays dits « de l'Est » (cela c'est pour les nostalgiques ou les livres d'histoire), ce n'est pas rien et cette nouvelle formation du CSP (malgré le retour en grâces de Fréjus Zerbo) a donné de l'espoir à tout le monde.

BASKET - PRO A : JDA Dijon - Limoges CSP

Depuis, réception positive d'Antibes (98-80), beau déplacement à Nanterre (73-75), Beaublanc en feu face à Bilbao (86-74), idem face au Portgel (88-79), surprise à Berlin (78-84), victoire haletante face au Mans toujours sous les lumières de Limoges 74-70 et enfin pour la première fois depuis le

Le CSP « surfe la vague ». Qualifié pour les 16es d'Eurocup, bien sur le podium national... la troupe de Milling se rend « détendue » à Belgrade rencontrer l'avenir du basket serbe.

Les Serbes du Partizan savaient, en s'engageant dans cette compétition trans-frontalière qu'ils rencontreraient, face aux clubs financièrement supérieurs (baskets espagnol, russe, allemand) des difficultés.Mais peu importe, avec de jeunes renforts US, eux aussi venus chercher des minutes de jeu q

Au terme d'une saison désastreuse, deux présidents de clubs, Christophe Le Bouille dans la Sarthe et Fred Forte en Haute-Vienne ont « vidé les placards » et renouvelé quasiment tous les porteurs de maillot orange d'un côté, vert de l'autre...

BASKET - EUROCUP : Alba Berlin - Limoges CSP

Le 24 octobre, le CSP s'était incliné face à l'un des clubs les plus puissants dans le secteur intérieur de sa poule. Il faut dire que les shooteurs avaient fait « vendanges tardives » (5/24 à 3 pts).

A Brive, ce sont finalement les pratiquants de la langue du rugby, l'anglais, qui se sont imposés alors que menés très largement dès les 15 premières minutes du match.

NM3 : Panazol-Feytiat 73 - Auch 69

Dans un match très serré tout du long, l’écart entre les deux équipes n’a pas dépassé les 6 points. Troisième de la poule avant le match, Auch a tenu son rang. Mais Panazol a semblé contrôler la rencontre et a respecté son plan de jeu.

Nous ne relancerons pas le débat sur les « fenêtres internationales » qui ont vu l'équipe de France faire deux assez bon matches, face aux Belges et à la Bosnie-Herzégovinje...

Pages