Fil info
15:27 — RT : Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:27 — RT : Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
15:26 — Décollage 🚀 et attention à l’atterrissage ! https://t.co/meOdNfjf0u
15:25 — Douzième fête des étoiles sous le soleil à Pierre-Buffière. L’atelier de fabrication de fusées à eau très apprécié… https://t.co/j6pydAN7M8
01:11 — DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17 — Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11 — Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09 — Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34 — Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32 — Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31 — Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52 — RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36 — Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly

Basket

© Droits réservés

Les dés sont jetés

Les hommes de Claude Bergeaud se retrouvent pour la première fois de leurs existences en finale de la coupe de France face à Strasbourg. Dans un véritable tourbillon, les Périgourdins sont en...
© Droits réservés

DĂ©faite(s) interdite(s)

Le CSP étant club accueillant, nul doute que ce soir à Beaublanc, on entendra la phalange des supporters boulazacois qui auront fait, malgré l'inquiétude au classement, le plus court déplacement...
© Droits réservés

Une triple frustration

Comment ne pas ĂŞtre triplement dĂ©faits du cĂ´tĂ© limougeaud au sortir d'une rencontre que les hommes de Choulet, en pleine spirale positive, ont Ă©tĂ© « très heureux » d'arracher....
Le basket français respire après la victoire des Bleus en Belgique, 70 à 59, hier à Anvers, dans le premier match des qualifications au Mondial-2019, grâce à une énorme deuxième mi-temps.

On craignait le pire car la France, privée de ses joueurs de NBA et d'Euroligue, soit presque tous les meilleurs, alignait une équipe dépourvue d'expérience collective face à une sélection belge beaucoup moins diminuée.

PROA : Limoges CSP 98 - Sharks Antibes 80

Les quelques absents ont eu tort samedi pour la 10e journée de Pro A. Car les Limougeauds ont été « quasi parfaits ».

PRO A : Dijon 101 - Boulazac 81

Arrivés la veille dans la cité des Ducs, et peut-être portés par la victoire des Espoirs en lever de rideau (88-95 a.p.), les visiteurs démarrent pourtant le match pied au plancher.

BASKET - PRO A : Dijon - Boulazac BD

C'est un déplacement difficile que va faire ce soir le Boulazac Basket Dordogne en se déplaçant à Dijon. La formation qui reçoit les hommes de Claude Bergeaud étant tout de même plus habituée au championnat de Pro-A que les Boulazacois.

Pour ce 11 novembre le Palio était en ébullition tant les supporters périgourdins étaient excités de voir le Boulazac Basket Dordogne se mesurer à l'une des plus prestigieuses formations du basket français, le CSP Limoges.

En recevant sur le parquet du Palio le Cercle Saint-Pierre de Limoges, les Périgourdins tiennent une chance de se sortir de la zone de relégation.

Un derby reste toujours une rencontre particulière qui soulève chez les supporters des deux camps une certaine ferveur toute particulière.

PRO A : Boulazac BD - Le Portel

Les hommes de Claude Bergeaud se doivent de relever la tête face au Portel, huitième du championnat et bien décidé à laisser les Boulazacois au fond du trou.

Le terme de « clasico » en France a été créé par le duo Denisot-Tapie en foot. En basket, sport gagnant peu à peu ses galons, ce ne sont pas les grandes villes qui, il y a 30 ans, ont fait le plus parler.

Ce soir, Beaublanc redevient européen. En espérant, face aux « très grands » Allemands de l'Alba Berlin, une meilleure fin de match que face aux Russes de Kuban.

Kyle Milling, coach et Olivier Bourgain, manager général, n'ont pas caché leur déceptions après la « petite branlée » subie à Chalons-Reims en fin de semaine dernière. Le CSP surfait la réussite avec Levallois, Strasbourg, Bilbao et était passé « tout près » face à Kuban.

Décidément, l'UPF aime jouer à se faire peur sur son parquet : victoire après prolongation devant Oloron et, samedi soir, succès au finish devant Villeneuve-sur-Lot.

Pour Alan Brun, l’objectif de ce match était de rester au contact des équipes de pointe dans cette poule particulièrement homogène. Ce fut fait, mais dans la douleur.

Pages