Fil info
20:21 Belle brochette de vainqueurs
18:35 Une délégation était reçue cet après midi à l'Elysée. S'ils ont pu apporter leur argumentaire les salariés... https://t.co/MmkW7ksHSk
18:29 les salariés sortent amers de la réunion à l'Elysée. Le président n'est pas venu et rien n'en est sorti. "C'es… https://t.co/g6WceuNFDs

Basket

Le CSP doit retrouver son dynamisme et son collectif. (Photo d’archives)

Retrouver tout le dynamisme...

Kyle Milling, coach et Olivier Bourgain, manager général, n'ont pas caché leur déceptions après la « petite branlée » subie à Chalons-Reims en fin de semaine dernière. Le CSP surfait...
Ervine Dadie, avec 18 points, a été particulièrement productif. (Photo G. R.)

Cardiaques s'abstenir!

Pour Alan Brun, l’objectif de ce match était de rester au contact des équipes de pointe dans cette poule particulièrement homogène. Ce fut fait, mais dans la douleur.Au terme d’un match...
Claude Bergeaud aura-t-il trouvé la solution ? (Photo DR)

Malheur au vaincu

Ce soir les hommes de Claude Bergeaud tenteront de débloquer le compteur en recevant le prestigieux club nordiste de Gravelines-Dunkerque. Les deux formations n'ont pas encore réussi à prendre...
Le CSP qui reste sur deux victoires, se rend chez des Chalonais mieux placés et qui viennent d'engranger trois résultats positifs.

La saison passée, la formation de Jean-Denys Choulet, l'un des coaches que le public de Limoges se plait  détester (il est vrai que le gaillard adore ça...) avait atteint les quarts, finissant 4e, et on aurait pu penser que la stabilité serait l'axiome d'avenir. Il n'en a rien été.

BASKET - PROA : Limoges CSP 87 - Châlons-Reims 62

Deux coaches issus du même « moule », celui d'un pays où le basket a ses temples et ses stars et un début de match comme d'habitude un peu raté par le CSP et bizarrement, c'est un ancien de la maison « non regretté », Mark Payne, qui avait retrouvé son ancienne équipe (Chalons-Reims) et son ancie

PRO A : Limoges CSP - Champagne Châlons-Reims Basket

Samedi passé devant un public qui en a eu « pour son argent », le CSP 2016-2017 malgré des déficits encore flagrants (Scott va-t-il encore porter longtemps la tunique limougeaude ?) a écarté avec une volonté appliquée collectivement l'excellente formation nantérienne qui arrivait avec un dossard

Le derby haut-viennois s’annonce encore spectaculaire. Remontés comme des pendules, les joueurs de Pana-Feytiat ont un groupe plus fort et plus confiant que l’année dernière. Le CSP, toujours diminué, n’est pas favori, même dans sa salle.

Si ces deux équipes ne sont situées qu’à quelques kilomètres, cette saison, beaucoup de choses les séparent. Si Alan Brun a déjà coaché au CSP et Sacha Biasse a déjà joué sous les couleurs de Panazol, désormais, presque tout les opposent.

C'est une bien belle armada que va accueillir ce soir à 18h 30 (SFR Sport 2) le CSP. Des Limougeauds dans le doute, des « Parisiens » qui n'ont chuté qu'une fois.

Pour les amateurs d'aventures humaines, la JSF Nanterre ressemble trait pour trait à l'enfant caché du CSP. Club parti d'une aventure humaine, passé avec les mêmes bénévoles de départemental à...

En tête, Monaco et Nanterre, toujours victorieux, au fond, Hyères-Toulon, Strasbourg, Nancy, ASVEL, Gravelines-Dunkerque, Le Portel... et Orléans, avec une seule victoire. Le CSP est... tout juste au-dessus

Dans leur palais des sports de 3.222 places, les coéquipiers de Kyle McAlarney, l'un des derniers « grands chouchous » de Beaublanc, savent que le public ne leur laissera rien passer.

Pour le compte de la première journée du championnat de France de Pro-B, les Périgourdins ouvrent le bal en accueillant les Nordistes du Havre au Palio

Les Périgourdins débutent la saison en recevant les promus du Havre à domicile, pour le compte de la première journée du championnat de France de Pro-B 2016/2017.

Ce sont deux formations en mal de confiance et de victoires depuis le début de saison qui se retrouvaient sur le parquet du Palais des sports roannais pour un 1/32e de coupe de France avec l'intérêt primordial de se rassurer avant la reprise du championnat samedi prochain.

LF2 : Limoges ABCL 55 - Montbrison 59

On ne savait pas trop quoi attendre de ce match et, surtout, d’une équipe limougeaude complètement absente à Chartres.

Leaders Cup - Pro B : Nantes 65 - Boulazac 58

Après les défaites en coupe de France contre Hyères-Toulon et lors de la première journée de Leaders cup à domicile contre Poitiers, le BBD, bien que satisfait de ses prestations, voulait confirmer par un succès à Nantes. Autant dire que l'objectif est raté sur le premier acte.

Pages