Cyclisme

© Droits réservés

Alaphilippe tout près du maillot arc-en-ciel de Sagan

«Dans les cinq derniers kilomètres, j'ai pensé que c'était perdu », a reconnu le Slovaque. Mais Alaphilippe et son compagnon d'échappée, l'Italien Gianni Moscon, ont été...
© Droits réservés

Une couleur de maillot à trouve

Meilleur grimpeur, vainqueur de deux étapes, super-combatif et dixième du classement final. « J'ai réalisé un super Tour », estime à juste titre le Breton de l'équipe Sunweb, pour...
Rigoberto Uran (2e) et Romain Bardet (3e) encadrent Chris Froome. (AFP Photo/Jeff PACHOUD)

Froome puissance 4

Après le sprint gagné par le Néerlandais Dylan Groenewegen, au terme de la 21e étape, Romain Bardet a pris place pour la deuxième année consécutivement sur le podium. Mais les deux plus hautes...
Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) a remporté hier à Genève pour la 1re fois de sa carrière le Tour de Romandie, accompagné sur le podium par le Français Thibaut Pinot (FDJ) et par son coéquipier espagnol Ion Izagirre.

Sur la dernière étape de 177,4 km disputée sous la pluie entre Ollon et Genève, l'échappée matinale était la bonne et le Suisse Michael Albasini (Orica) a réglé au sprint ses derniers compagnons d'échappée juste devant le peloton revenu sur leurs talons.

Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) s'est emparé hier à Morgins des commandes du Tour de Romandie après son succès sur le tapis vert dans la deuxième étape, fatale au Britannique Chris Froome.

Quintana, gêné dans le sprint par le Russe Ilnur Zakarin, a franchi la ligne en deuxième position derrière son compagnon d'échappée. Mais le jury des commissaires a sanctionné Zakarin, vainqueur sortant de l'épreuve, et l'a rétrogradé à la deuxième place.

Les deux index levés vers le ciel, Enrico Gasparotto a rendu hommage hier à son coéquipier belge Antoine Demoitié, décédé récemment, en gagnant pour la deuxième fois l'Amstel Gold Race, la classique qui se court dans le sud des Pays-Bas.

Trois semaines après l'accident mortel du coureur belge âgé de seulement 25 ans dans Gand-Wevelgem, Gasparotto a rappelé son souvenir au monde cycliste. A la façon de Lance Armstrong, qui avait rendu le même hommage à l'Italien Fabio Casartelli dans le Tour de France 1995, à Limoges.

Paris-Roubaix

Troisième vainqueur le plus âgé de l'histoire de la course, Hayman (38 ans le 20 avril) a fait sensation. Sur le vélodrome, il a devancé d'une longueur Boonen au bout d'une édition haletante, riche en rebondissements.

Avant Paris-Roubaix

«On est à 6 (bars) de pression, parfois moins. Contre 7,5 de pression sur le Tour des Flandres ou une autre course », détaille Martial Gayant, directeur sportif de la FDJ.

Cyclisme : Gand - Wevelgem endeuillée

Antoine Demoitié, le jeune coureur belge de l'équipe Wanty-Gobert victime d'un accident lors de la classique cycliste Gand-Wevelgem dimanche, est décédé.

CYCLISME : Mini Tour Creusois

Pours le catégorie minimes et cadetss, un contre-la-montre était au menu du matin. Chez les minimes, Baptiste Vadic, du club organisateur, a devancé le Berrichon Antonin Mathiot (VC Lignières) d'un dixième de seconde.

Paris - Nice : 1re étape

Dans la ligne droite d'arrivée, Démare a pris l'initiative avant Nacer Bouhanni, son ancien coéquipier et rival, qui est resté dans sa roue (3e).

CYCLISME : Après le Tour d’Oman

"Ça y est, c'est fait ! Mais je suis un peu fatigué quand même », glisse à l'AFP Steven Tronet juste après avoir franchi la ligne d'arrivée de la dernière étape du Tour d'Oman, qui clôturait ses premiers pas avec sa nouvelle équipe Fortuneo.

Cyclisme : Dopage mécanique

Il serait très douteux que la tricherie dont est suspectée Femke Van den Driessche (19 ans) soit l'apanage exclusif d'une espoir belge du cyclo-cross féminin, une discipline d'intérêt quasi-régional, aux enjeux financiers limités.

Pages