Fil info
00:09 macron n assume rien il se fout de vous les gars, faut y croire , et sauver vo… https://t.co/Vjl0NgOaMO
20:21 Belle brochette de vainqueurs
18:35 Une délégation était reçue cet après midi à l'Elysée. S'ils ont pu apporter leur argumentaire les salariés... https://t.co/MmkW7ksHSk
18:29 les salariés sortent amers de la réunion à l'Elysée. Le président n'est pas venu et rien n'en est sorti. "C'es… https://t.co/g6WceuNFDs

Cyclisme

© Droits réservés

Alaphilippe tout près du maillot arc-en-ciel de Sagan

«Dans les cinq derniers kilomètres, j'ai pensé que c'était perdu », a reconnu le Slovaque. Mais Alaphilippe et son compagnon d'échappée, l'Italien Gianni Moscon, ont été...
© Droits réservés

Une couleur de maillot à trouve

Meilleur grimpeur, vainqueur de deux étapes, super-combatif et dixième du classement final. « J'ai réalisé un super Tour », estime à juste titre le Breton de l'équipe Sunweb, pour...
Rigoberto Uran (2e) et Romain Bardet (3e) encadrent Chris Froome. (AFP Photo/Jeff PACHOUD)

Froome puissance 4

Après le sprint gagné par le Néerlandais Dylan Groenewegen, au terme de la 21e étape, Romain Bardet a pris place pour la deuxième année consécutivement sur le podium. Mais les deux plus hautes...
Le Tour de France 2017 débutera à Düsseldorf par un contre-la-montre plat de 13 kilomètres, le samedi 1er juillet, trente ans après son précédent départ d'Allemagne.

Le Tour, dont la prochaine édition s'élancera du Mont-Saint-Michel en juillet prochain, s'élancera de l'étranger pour la 22e fois de son histoire.

Le Français Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale) a décroché la première victoire de sa carrière sur un Grand Tour en remportant la 19e étape du Tour d'Espagne, hier, 185,8 km entre Medina del Campo et Avila.

Le Rouennais de 22 ans a lâché les 24 échappés à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée pour s'imposer en solitaire devant le Portugais Nelson Oliveira (Lampre-Merida), à 40 secondes, et le Belge Maxime Monfort (Lotto-Soudal), quatre secondes encore derrière.

TOUR D’ESPAGNE : 2e étape

Chaves (Orica-GreenEdge) s'est détaché dans l'ascension finale, une côte de 3e catégorie, avec trois autres coureurs dont son compatriote Nairo Quintana, qui a fini par céder en fin d'ascension.

Beaucoup l’avaient prédit. Il allait falloir sortir les calculettes pour savoir à qui, de Jésus Herrada, porteur du maillot jaune hier, et de Sonny Colbrelli, le premier porteur de la tunique royale, allait finalement remporter l’épreuve.

Si pour certains leaders et porteurs des différents  maillots la course semblait jouée d’avance sauf incident, la victoire finale du Triangle Sud Berry aux points ne semblait pas pour autant jouée avec les dix premier qui se tenaient en moins de 19 points.

Ravi, et déçu. Le natif de Clegè, près de Lyon, ne cachait pas son amertume d’avoir terminé seulement second du dernier sprint apportant quelques secondes de bonification.

Même sur la ligne d’arrivée, il n’a pas levé les bras en signe de victoire. Mieux, il s’est retourné pour être sûr de l’avoir emporté. Car ce n’est pas rien de mettre dix secondes à Davide Rebellin dans ce mur d’arrivée.

CYCLISME - TOUR DU LIMOUSIN : Limoges - Saint-Yrieix-la-Perche

Comme une revanche. Rageur, après avoir chuté à 5 km de l’arrivée, Sonny Colbrelli, le coureur de Bardiani CSF, a avalé la dernière rampe et coiffé son monde, à Saint-Yrieix-la-Perche, pour endosser la tunique de leader de ce 48e Tour du Limousin.

AVEC LES FRANÇAIS

Aucune place sur le podium (deux en 2014) et deux coureurs dans les onze premiers (quatre l'an passé).

On ne se sera pas ennuyé dans cette deuxième édition du Prix Vassivière - Feytiat mis en place par le Comité d’Organisation du Printemps.

Pages