Fil info
09:51 — L toujours avec nous et dans notre ❤️ le faire vivre une urgence !! https://t.co/WkKC72f5CT
09:20 — Aujourd’hui jour de soutien à Sylvie postière à qui passe en conseil de discipline ✊🏼… https://t.co/eRtiBqNEM9
16:38 — Par contre, cette année, l' n'est plus là pour publier une photo de la commémoration au monument de l'e… https://t.co/euZNNcnbwt
14:55 — RT : Donner plutôt que vendre ou jeter, en quelques clics https://t.co/NbfaHrTj7k https://t.co/KCSKlGehoP
14:54 — RT : Séisme dans le sud-est : quatre blessés dont un grave (nouveau bilan préfectures) https://t.co/yxerv4pHvG
14:52 — RT : Après la démission d’Evo Morales, la Bolivie plonge dans l’inconnu https://t.co/bdeqjA64kS
14:48 — RT : Le commandant des forces armées avait exigé la démission de . Cette démission aux allures de coup d’Etat n’… https://t.co/p62tAQPYwp
14:47 — RT : « Le vinyle, on a commencé avec, on finit avec » : à Limoges, deux copains disquaires ont ouvert leur magasin il y… https://t.co/ZC45kNiNe2
14:40 — RT : Au lendemain des élections législatives qui ont vu un essor massif du parti fasciste Vox, des manifestants bloquent… https://t.co/CFZb5qTIrZ
14:38 — RT : Mardi 12 Novembre, disons stop à la précarité étudiante ! https://t.co/7gnj4omXPu
14:36 — RT : "Ce canard c'était un patrimoine, c'était le quotidien de la classe ouvrière" Georges Châtain, journaliste à l'écho… https://t.co/CTqnpWhBoL
14:35 — RT : Disparition de l'Echo Dordogne. Pour Germinal Peiro : "un signal inquiétant pour le pluralisme des idées (...) Il… https://t.co/UEaWHp8gIO
14:33 — RT : Hommage mérité pour une personne discrète et fidèle à la table de presse et à son métier de journaliste depuis tant… https://t.co/QnpGmShQ7q
14:27 — RT : Durant 33 ans, Gérard Raymond, mon ex-collègue du service des sports de n'a loupé qu'un seul match de ch… https://t.co/i34BFuY9RV

Cyclisme

© Droits réservés

A la recherche du suspense perdu

Par sa nature, le cyclisme entretient heureusement la rémanence. L'incertitude demeure jusqu'au bout mais le même constat s'impose année après année, hormis en 2014. La victoire de...
© Droits réservés

Geraint Thomas remplace Chris Froome en haut des «Champs»

Après le déboulé victorieux du Norvégien Alexander Kristoff (Emirats) dans la 21e étape, le scénario habituel s'est reproduit au bout du parcours de 3351 kilomètres. Pour la sixième fois depuis...
© Droits réservés

Roglic sort Froome du podium

Deuxième de l'étape, le Gallois Geraint Thomas a conservé le maillot jaune à deux jours de l'arrivée à Paris. Avec un avantage conséquent sur son dauphin, le Néerlandais Tom Dumoulin, qui...
TOUR DE FRANCE (12e Ă©tape) : Montpellier - Mont Ventoux

«Le Ventoux est plein de surprises », a réagi Froome en récupérant le maillot jaune... une heure après l'arrivée de cette étape gagnée par le Belge Thomas De Gendt, à 6 kilomètres du sommet du Mont Chauve.

COUP DE PROJECTEUR

Une conjonction de faits de course incroyable. « Crazy », a-t-il lui-même admis au Chalet Reynard, à l'arrivée de la 12e étape. Si le deuxième Tour d'Adam Yates, 50e pour ses débuts en 2015, était un film, les critiques jugeraient le scénario trop gros.

Un an après avoir galéré dans le Tour de France, l'Australien Michael « bling-bling » Matthews (Orica) a gagné de brillante manière la 10e étape de l'édition 2016, hier, à Revel, à la sortie des Pyrénées.

Vainqueur pour la première fois dans le Tour mais déjà nanti de succès au Giro et à la Vuelta, Matthews s'est imposé face au champion du monde en titre, le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff), impressionnant de force mais encore deuxième à l'arrivée.

Le Britannique Chris Froome a viré en tête, en Andorre, au point le plus au sud du Tour de France 2016, avec le Colombien Nairo Quintana, excellemment placé dans sa roue après neuf étapes.

Au contraire des années passées, les écarts sont très resserrés à la sortie du premier massif montagneux. Huit coureurs sont à moins d'une minute de Froome, qui ne précède son suivant, le jeune britannique Adam Yates, que par la faible marge de 16 secondes.

9e étape : Vielha Val d’Aran - Andorre Arcalis

A 2240 mètres d'altitude, l'arrivée la plus haute de ce Tour 2016, Froome et Quintana ont franchi roue dans roue la ligne noyée par le déluge. A plus de 6 minutes et demie du vainqueur du jour, le Néerlandais Tom Dumoulin, qui sera l'un des candidats à l'or olympique dans le...

TOUR DE FRANCE (7e étape) : L’Isle-Jourdain - Lac de Payolle

Le Belge Greg Van Avermaet a gardé le maillot jaune après ce premier volet du triptyque pyrénéen. Parti dans l'échappée du jour, il a même augmenté son avance sur les candidats au podium qui ont fait sensiblement jeu égal à la notable exception de Thibaut Pinot, lâché dans le col d'Aspin.

Un sprint encore gagnant a forgé un peu plus la légende de Mark Cavendish, vainqueur pour la troisième fois depuis le départ du Tour de France, hier, à Montauban, terme de la 6e étape.

A la veille de la première journée pyrénéenne, « Cav » a surgi dans les 200 derniers mètres, à la vitesse de 72 km/h, pour enlever son 29e succès dans le Tour, le deuxième score de toute l'histoire.

L'écart le plus étroit (2,5 cm) pour l'étape la plus longue (237,5 km) : l'examen de la photo-finish a été nécessaire pour donner la victoire, dans la 4e étape du Tour de France, hier à Limoges, à Marcel Kittel aux dépens de Bryan Coquard.

Dans un sprint jugé en faux-plat montant, le duel franco-allemand -deux jours avant la demi-finale de l'Euro- s'est soldé par la victoire de Kittel. L'Allemand, au physique de play-boy, a enlevé son 9e succès d'étape.

40 + 40 = 80. En passant à Saint-Léonard-de-Noblat demain, lors de la 5e étape, le Tour rendra hommage à l'« Eternel second » qui y participa pour la dernière fois il y a 40 ans.

Le Tour de France, dit-il sans emphase, « c'est ma vie. Le jour où je ne ferai plus ça, c'est ma mort. Je ne viendrai pas sur le Tour avec des béquilles ».

Le Britannique Mark Cavendish s'est adjugé hier à Angers la 3e étape du Tour de France, d'un boyau devant l'Allemand André Greipel, pour signer son 28e succès dans la Grande Boucle.

Pour égaler Bernard Hinault au palmarès des vainqueurs d'étape, Cavendish s'est imposé de... 6 millièmes de seconde, selon les données de l'organisation. A peine un boyau mais un écart fatal à André Greipel, le champion d'Allemagne vainqueur à quatre reprises l'année passée.

Pages