Rugby

© Droits réservés

Le CAB taille patron Ă  la maison !

Et de trois ! Après Clermont et Toulon, le CAB s’est imposĂ© face aux champions de France en titre (23-9). Exploitant parfaitement leurs occasions et particulièrement solides en dĂ©fense, les...
© Droits réservés

Julien Blanc de retour Ă  Brive

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaine, le retour du demi de mĂŞlĂ©e Julien Blanc a Ă©tĂ© officialisĂ© ce vendredi par le club corrĂ©zien.  FormĂ© Ă  Brive entre 2011 et 2015, le numĂ©ro 9 avait...
© Droits réservés

Ne pas tourner autour du «Pau»

Six ans après son succès contre Aurillac, qui lui avait ouvert la voie vers son retour en TOP 14, le CAB s’apprĂŞte Ă  revivre une demi-finale sur sa pelouse d’AmĂ©dĂ©e-Domenech, cette fois-...

Le prolongement du bail briviste en TOP 14 la saison prochaine ne tenait qu’à un fil au coup d’envoi. Le Stade Français et Oyonnax, pour lesquels la défaite était également interdite, ont mis un terme aux derniers espoirs de maintien des « Coujous ».

L'un est conscient de devoir montrer « un autre visage », l'autre n'est « pas inquiet du tout » : Brive et le Stade Français ont usé d'une rhétorique différente jeudi avant leur duel décisif pour le maintien en Top 14 demain à Paris.

Les Corréziens, lanterne rouge du championnat (32 pts), sortent en effet d'une déculottée à Oyonnax (40-17), autre concurrent pour le maintien.

RUGBY - COUPE D’EUROPE (DEMI-FINALE) : Racing 27 - Munster 22

En sortant du long couloir de Chaban-Delmas pour entrer sur la pelouse, Maxime Machenaud et ses coéquipiers ont vu de très près la Coupe d'Europe, amenée par les organisateurs à Bordeaux.

La déception était évidente dans les rangs brivistes. Leur capitaine Saïd Hirèche ne faisait pas mystère : « Nous étions venus là pour faire un résultat. Mais nous avons été trop indisciplinés, trop inefficaces. Cela ne nous a pas permis de rester proches au score.

Seuls 2 points séparent les Oyomen des Brivistes qui pointent respectivement à la quatorzième et treizième place. Un choc de bas de tableau qui a déjà tout d’une finale pour élargir son assise sur la place de barragiste.

Après la défaite contre Lyon au Stadium, c’est déjà une finale que s’apprêtent à
livrer les Brivistes.
Un match compte triple entre les deux mauvais élèves du Top 14 pour s’assurer une treizième place synonyme de barrage pour espérer figurer encore parmi l’élite la

Après la défaite à Newcastle en quart de finale, le CAB a dit adieu au challenge européen. Et pourtant, ce sont bien quatre matchs de phases finales qui attendent les Brivistes pour mener à bien leur mission maintien.

C'était à prévoir : les Saracens et Clermont, derniers finalistes de la Coupe d'Europe, ont été sortis sans ménagement dimanche en quarts de finale par le Leinster et le Racing 92, confirmant leur net déclin cette saison.

Les Londoniens, doubles tenants du titre, ont tenu une période avant d'être surclassés (30-19) par Jonathan Sexton et les siens.

Après une victoire qui entretient encore l’espoir du maintien, le CAB retrouve ce soir (21 heures) le challenge européen pour disputer un quart de finale à Newcastle. Si cette rencontre ouvre la perspective d’une demi-finale à Amédée-Domenech, les Brivist

Il y a un peu plus de deux mois, les Brivistes validaient leur billet pour les quarts de finale au terme d’une journée rocambolesque forte d’un succès bonifié contre Worcester sur la pelouse tulliste d’Alexandre-Cueille.  

RUGBY - TOP 14 : CA Brive 15 - Agen 12

Par Mathieu ANDREAU

«C’est le match de la
dernière chance pour nous. On sait que si on ne gagne pas ce match on ne
restera sans doute pas en Top 14 et on ne le méritera pas de toute
façon ». Les mots du deuxième

Pages