Fil info
13:56 — C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21 — Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18 — RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18 — RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17 — RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16 — RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26 — Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17 — Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08 — Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39 — Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf

Rugby

© Droits réservés

Julien Blanc de retour Ă  Brive

Dans les tuyaux depuis plusieurs semaine, le retour du demi de mĂŞlĂ©e Julien Blanc a Ă©tĂ© officialisĂ© ce vendredi par le club corrĂ©zien.  FormĂ© Ă  Brive entre 2011 et 2015, le numĂ©ro 9 avait...
© Droits réservés

Ne pas tourner autour du «Pau»

Six ans après son succès contre Aurillac, qui lui avait ouvert la voie vers son retour en TOP 14, le CAB s’apprĂŞte Ă  revivre une demi-finale sur sa pelouse d’AmĂ©dĂ©e-Domenech, cette fois-...
© Droits réservés

Leur première résolution: préserver Amédée-Domenech

Le CAB ouvre ce soir la 16e  journĂ©e de Pro D2 avec la rĂ©ception de Biarritz. Après un rĂ©sultat dĂ©cevant Ă  Colomiers, les Brivistes (4e) doivent relever la tĂŞte sur leur pelouse pour ne pas voir...

Au total, Saint-André a effectué 12 changements dans son XV de départ par rapport à celui défait samedi dernier à Twickenham contre le XV de la Rose (19-14), lors du premier galop d'essai avant le Mondial anglais (18 septembre - 31 octobre).

RUGBY - FĂ©DĂ©RALE 2 : AS Saint-Junien

Ils étaient donc trente quatre seniors à fouler la pelouse du Chalet sous la conduite des entraîneurs Jean-Jacques Taofifenua et Samuel Dauba, ainsi que de l’ancien talonneur Cyril Batoux qui suivra particulièrement les avants de l’équipe B (le nom de l’entraîneur des arrières sera connu dans les

La belle aventure des Rouge et Noir peut-elle se poursuivre ? Et pourquoi pas, au vu de la maturité du club qui a gagné, de belle manière, sa remontée en Fédérale 2.

Arnaud Mela, le capitaine des Noir et Blanc, était pareillement déçu : « J’ai un fort sentiment de frustration. En début de partie, nous avons mis beaucoup d’engagement, secteur où nous étions passés à côté à Toulon quinze jours plus tôt.

TOP 14 : Oyonnax - CA Brive

Les Ă©quipes Ă  faible budget peinent mais s'accrochent.

Les Français, victorieux au match aller (17-16) ne devaient plus se souvenir que la formation d'outre-Manche disposait à l'ouverture de Cris Johnson. D'ailleurs, ils n'avaient pas plus la connaissance d'un arbitrage à la Galloise.

Un arbitre qui, à Périgueux, semblait avoir un coefficient particulier aux fautes françaises. Un arbitrage qui d'ailleurs a été loin de rencontrer les approbations du staff français,  car il a semblé intransigeant avec les Bleus...

Electrisant et décisif, le « crunch » aujourd’hui contre l'Angleterre à Twickenham (18h 00) en clôture du Tournoi exhale un parfum de dernière chance pour le XV de France, avide d'enfin libérer ses ambitions et son énergie avant la Coupe du monde.

Si pour quelque raison obscure le XV de France gardait pour le terme de cette nouvelle édition insipide des atouts dans sa manche, il est plus que temps de jouer « tapis ».

Flottait une odeur de scenario catastrophe au Stadio Olimpico hier après-midi et force est de reconnaître que dans un contexte houleux et en retroussant les manches, le XV de France s'en est finalement bien tiré.

Dans la foulée de la sortie à Toulon qui s'est soldée par une défaite sur le score de 34 à 11, les « noir et blanc » se préparent à livrer une rude bataille face à la solide formation parisienne entraînée par Laurent Travers et Laurent Labit.

Cette victoire logique fut toutefois contestée dans son final par d'entreprenants Bergeracois. Ils auraient même pu bénéficier d'un avantage, celui du fait que les Capistes ont joué la seconde mi-temps à 14.

Pages